INLAY - ONLAY : PRIX ET REMBOURSEMENTS

Prothèses dentaires inlay-onlay


Les prothèses inlay et onlay : c’est quoi ?

Les prothèses dentaires fixes inlay et onlay remplacent aujourd’hui les plombages, qui étaient encore utilisés il y a une dizaine d’années. Depuis quelques temps, les soins dentaires ont en effet évolué, et certains d’entre eux peuvent désormais être traités par des mini-prothèses dentaires invisibles : dont font partie l’inlay et l’onlay.

Lorsqu’une dent est trop abîmée par une carie ou une fracture, et qu’une réparation classique est impossible (pose de couronne par exemple), alors le chirurgien-dentiste optera pour une prothèse inlay ou onlay. Ces deux nouvelles prothèses dentaires permettent en effet de reconstituer et de consolider une dent détériorée en comblant une cavité qui s’est formée avec le temps.

Quelle est la différence entre une prothèse inlay et une prothèse onlay ?


  • L’inlay est une prothèse dentaire permettant de reconstruire directement la partie interne de la dent. Elle s’adapte à la mâchoire du patient, la rendant ainsi invisible. Elle évite également la venue de nouveaux problèmes, comme cela peut souvent arriver avec un plombage. L’inlay peut être fabriqué en différents matériaux : métallique, céramique ou composite dentaire.
  • L’onlay quant à lui est une prothèse dentaire qui vient directement se superposer sur la dent abîmée pour la protéger. Au même titre que la pose d’une couronne classique, le chirurgien-dentiste doit tailler la dent à reconstituer et prendre ensuite une empreinte dentaire. Toutefois, à l’inverse de la couronne dentaire qui nécessite une dévitalisation de la dent, l’onlay peut être posé sur une dent vivante. Les matériaux employés pour la création de cette prothèse peuvent être visibles (métal) ou invisibles (céramique).

Si vous optez pour une de ces mini-prothèses dentaires, sachez qu’il faut compter en moyenne entre 200€ et 500€ selon le type de prothèse (inlay ou onlay) et le matériau utilisé.

Les prothèses inlay et onlay : quels remboursements ?

Remboursement des prothèses inlay et onlay par la Sécurité sociale

Les prothèses inlay et onlay sont considérées comme des actes de soins dentaires. Ainsi, le tarif de convention (TC) fixé par la Sécurité sociale est calculé en fonction des parties de la dent à remplacer. En effet, la Sécurité sociale prend en charge les prothèses inlay et onlay en fonction du nombre de faces à reconstruire (de 1 à 3), à hauteur de 70% du tarif de convention (TC) :

  • 16,87€ pour une face, soit un remboursement réel de 11,80€
  • 28,92€ pour deux faces, soit un remboursement réel de 20,24€
  • 40,97€ pour trois faces, soit un remboursement réel de 28,68€

Remboursement des prothèses inlay et onlay par les mutuelles

Malgré une prise en charge par la Sécurité sociale souvent trop faible, les prothèses inlay et onlay sont désormais de plus en plus remboursées par les mutuelles santé. Pour preuve, certaines vont même jusqu’à rembourser presque intégralement ce type de prothèse dentaire.

Certains contrats de mutuelle proposent seulement une prise en charge du ticket modérateur, tandis que d’autres offrent un remboursement pouvant atteindre 400% du tarif de convention (TC) fixé par la Sécurité sociale. En cas de doute, n’hésitez pas à comparer les offres de mutuelles dentaires pour trouver celle qui répondra le mieux à vos besoins, au meilleur prix.

Comparez les mutuelles


Lors de votre choix, soyez également attentif aux délais de carence et aux plafonds annuels qui sont imposés par certains organismes. Certains contrats limitent généralement les remboursements à un ou deux actes dans l’année. Le délai de carence quant à lui est une période qui varie généralement de 3 à 6 mois après la souscription de votre contrat, durant laquelle vos frais dentaires ne seront pas remboursés.

Exemple de remboursement d’une prothèse inlay-onlay (trois faces) à 400€

Loading...

Loading...

Sans mutuelle : La Sécurité sociale ne vous rembourse seulement que 28,68€ (40,97€ x 70% = 28,68€). Votre reste à charge sera donc égal au prix de la prothèse moins 28,68€ de prise en charge, soit 400€ - 28,68€ = 371,32€.

Avec une mutuelle économique : Le reste à charge est moins élevé que dans le cas précédent. Avec un exemple de contrat qui propose un remboursement à hauteur de 100% du tarif de convention (TC), votre reste à charge sera alors de 330,35€ (400€ - 28,68€ - 40,97€ = 330,35€).

Avec une mutuelle haut de gamme : Nous avons pris pour exemple un contrat de mutuelle qui propose un remboursement à hauteur de 400% du tarif de convention (TC). Le reste à charge sera dans ce cas de 207,44€ (400€ - 28,68€ - 163,88€ = 207,44€).

En savoir plus sur le remboursement dentaire


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement