Lunettes de vue : quels remboursements ?

Lunettes de vue

D’après une enquête réalisée en 2012 par l’Irdes - institut de recherche et documentation en économie de la santé - sur la santé et la protection sociale, 68,4% de la population française était concernée par un trouble visuel ou une maladie des yeux. Et aujourd’hui encore, les lunettes correctrices représentent un budget conséquent pour la plupart des foyers français.


Les lunettes de vue : c’est quoi ?

Lunettes de vue

Grâce à l’action de verres correcteurs, les lunettes de vue permettent de corriger un trouble de la vision et donc de retrouver une vue normale. Si une personne atteinte d’un trouble de la vision ne consulte pas rapidement un ophtalmologue, elle peut voir apparaitre quelques symptômes courants comme : des maux de tête, des difficultés de concentration, des picotements aux yeux, ou encore un comportement irritable causé par la gêne d'une vue trouble.


Des lunettes correctrices permettront de corriger les troubles suivants :

  • L’astigmatisme: une vue déformée
  • L’hypermétropie: une vue trouble de près
  • La myopie: une vue trouble de loin
  • La presbytie: une vue trouble de près à cause du vieillissement naturel de l'œil

Quels sont les types de lunettes de vue ?

Selon votre vue, votre opticien pourra vous proposer trois différents types de verres correcteurs.

Les verres unifocaux

Ces verres vont corriger tous les défauts visuels, hormis la presbytie, autrement dit l’astigmatisme, la myopie et l’hypermétropie. Il existe à la fois des verres unifocaux sphériques, ou bien des verres unifocaux asphériques qui offrent une plus grande netteté et plus d'esthétisme. Cependant, vous pouvez également demander des verres unifocaux individualisés, spécialement adaptés à votre vue et fabriqués sur mesure.

Les verres multifocaux

Ces verres vont quant à eux corriger la presbytie et les déficiences visuelles particulières. Composés de trois zones de correction (vue de près - intermédiaire - vue de loin), ils vont améliorer la vision de près et développer une vision intermédiaire. Plutôt destinés aux jeunes presbytes qui ne souhaitent pas porter de lunettes en permanence, ils concernent également les porteurs de verres progressifs qui ont besoin d'un équipement plus adapté pour certaines activités.

Les verres progressifs

Ces verres vont eux aussi corriger la presbytie. Leurs trois zones de vision vont se combiner pour améliorer la vue : la partie haute corrige la vision de loin, la partie basse corrige la vision de près, et la zone intermédiaire permet une vision à mi-distance. Plus confortables que des verres multifocaux, ils atténuent la transition brutale entre les différentes zones de vision.

Lunettes de vue : quels remboursements ?

Prise en charge des lunettes de vue par la Sécurité sociale

Les lunettes de vue (monture + verres correcteurs) ne sont prises en charge par la Sécurité sociale qu’une fois par an, sur prescription médicale. En effet, pour bénéficier d’un remboursement, votre ophtalmologue doit vous diagnostiquer un trouble visuel ou une maladie des yeux. Si tel est le cas, vous bénéficierez alors d’une prise en charge à hauteur de 60% sur la base des tarifs conventionnés. Toutefois, sachez que ces tarifs de convention varient en fonction de votre âge : moins de 18 ans ou plus de 18 ans.


Jeunes moins 18 ans

Pour les moins de 18 ans

La monture des lunettes est remboursée à hauteur de 60% sur la base d'un tarif conventionné fixé à 30,49€, soit 18,29€. Quant aux verres correcteurs, ils sont eux aussi pris en charge à hauteur de 60% sur la base de tarifs conventionnés variables en fonction du degré de correction. Ainsi, les bases de remboursement par verre peuvent varier de 12,04€ à 46,50€ pour des verres simple foyer, et de 39,18€ à 66,62€ pour des verres multi-foyers.


Couple senior

Pour les plus de 18 ans

La monture des lunettes est prise en charge à hauteur de 60% sur la base d'un tarif conventionné fixé à 2,84€, soit 1,70€. Quant aux verres correcteurs, ils sont eux aussi remboursés à hauteur de 60% sur la base de tarifs conventionnés variables en fonction du degré de correction. Ainsi, les bases de remboursement par verre peuvent varier de 2,29€ à 9,45€ pour des verres simple foyer, et de 7,32€ à 24,54€ pour des verres multi-foyers.


Prise en charge des lunettes de vue par les mutuelles

Pour le remboursement de vos lunettes de vue, sachez que les mutuelles proposent généralement deux types de prise en charge : le forfait annuel ou bien le pourcentage de la base de remboursement.

Si votre contrat précise que c’est un forfait annuel qui est dédié à vos frais d’optique, cela signifie que votre mutuelle fixe un remboursement plafonné, à titre annuel ou bisannuel. Par exemple : 50€ par monture et 150€ par verre chaque année.

Toutefois, votre mutuelle peut également vous proposer un contrat avec une prise en charge basée sur la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Dans ce cas, la mutuelle va définir un montant maximal de remboursement selon un pourcentage de cette base de remboursement. Par exemple, avec un taux de remboursement de 300% de la BRSS, votre mutuelle vous remboursera 30,48€ :

  • 300% x 2,84€ = 8,52€ pour la monture
  • 300% x 7,32€ = 21,96€ pour les deux verres de correction standard

Exemple de remboursement pour une paire de lunettes de vue à 490€

Découvrez un remboursement type avec un contrat de mutuelle proposant un forfait annuel à hauteur de 50€ pour la monture et 150€ par verre correcteur. Le patient, âgé de plus de 18 ans, opte pour une paire de lunettes à 490€ : soit 90€ pour la monture et 400€ pour les verres correcteurs (verre blanc simple foyer, sphère de -6.25 à -10.00).

Loading...

Loading...

En savoir plus


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement