Besoin de passer une radio ? Pas de panique, prévoyez le montant de votre facture !

radiologie.jpg

Dans certains cas, les médecins généralistes, les chirurgiens, les gynécologues ou encore les dentistes peuvent prescrire une radio à leurs patients, notamment pour traiter au mieux une pathologie. Mais les frais de radiologie et d’imagerie médicale sont souvent élevés et peuvent aussi faire l’objet de dépassements d’honoraires. Vous souhaitez savoir à quelle hauteur vous pourrez être remboursé ?

D’une simple radio d’un membre à une IRM, la radiologie a de nombreuses spécialités. En conséquence, les remboursements par la Sécurité sociale peuvent varier. A quelle prise en charge pouvez-vous prétendre ? Quel remboursement par la Sécurité sociale ? Votre mutuelle peut-elle prendre en charge une partie de votre facture ? Mutuelle Conseil vous aide à y voir plus clair.


Remboursement par la Sécurité sociale

Radiographie

La radiographie permet de photographier les structures internes d’un patient à l’aide de rayons X. Les professionnels de santé y ont recours plus particulièrement en chirurgie, pneumologie et rhumatologie.

Les examens radiologiques sont tous remboursés à 70% par la Sécurité sociale. Cependant, pour que cette prise en charge soit effective, votre radio doit être prescrite par votre médecin traitant ou par un médecin conventionné de secteur 1 dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés. Dans le cas contraire, vos examens ne seront pris en charge qu’à 30%.

Par exemple, pour une radio d’un membre, si vous passez par votre médecin traitant dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés, vous devrez seulement régler 8,25€. En revanche, si votre examen n’est pas prescrit pas un médecin de secteur 1, votre reste à charge sera de 19,25€.


Sachez également que le tarif de convention (TC) n’est pas le même selon les examens radiologiques :

  • Radio d’un membre (bras, coude, poignet, hanche, cheville) : 27,50€
  • Radio pulmonaire : 28,16€
  • Panoramique dentaire : 29,16€
  • Ostéodensitométrie : 40€
  • Télémétrie du rachis : 46,55€
  • Colonne cervicale : 58,32€
  • Mammographie et colonne lombaire : 66,42€

Si un médecin pratique des tarifs supérieurs, il effectue donc un dépassement d'honoraires qui n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale.


Nos conseils : N’oubliez pas de prendre en compte la participation forfaitaire obligatoire de 1€. Cette somme est laissée à la charge des assurés. La participation forfaitaire s’applique à la radiologie, sauf exceptions : les enfants de moins de 16 ans et les assurés pris en charge à 100%.

Imagerie médicale

Les techniques de reproduction d’images du corps humain sont nombreuses : imagerie par résonance magnétique (IRM), scanner, échographie. Plus précises qu’une radio, elles interviennent dans un bon nombre d’examens, mais plus principalement en neurologie, ophtalmologie, ostéo-articulaire et en cardiovasculaire.

Au même titre que la radiographie, la Sécurité sociale prend en charge les imageries médicales à hauteur de 70%, à condition d’être dans le parcours de soins coordonnés. Dans le cas contraire, vos examens ne seront pris en charge qu’à 30%.Toutefois, le montant restant à votre charge peut aussi varier en fonction du type d’examen. Le coût d’un scanner varie généralement aux alentours de 150€. En revanche, le coût d’une IRM est plus élevé, il varie entre 380 et 500€.

En effet, l’IRM est une technique avancée qui permet d’obtenir une succession d’images de l’intérieur du corps, sans contact direct avec le patient. Ainsi, du fait de sa technicité, le coût d’une IRM est plus élevé.

Le remboursement du coût global d’une IRM se divise en deux parties :

  • Le forfait technique: d’un montant variable, il est pris en charge par la Sécurité sociale à taux fixe. Pour un forfait technique à taux plein le montant sera de 244,68€, tandis que pour un forfait technique à taux réduit il sera de 85,68€.
  • Les honoraires médicaux: d’un montant de 69€, ils sont remboursés à 70% par la Sécurité sociale.

Adoptez une mutuelle adaptée

Dans un premier temps, pour réduire votre budget santé prenez le temps de vous interroger sur vos besoins. En effet, une complémentaire santé efficace saura répondre à vos attentes en termes de remboursements. Par exemple, pour une IRM à 450€, la prise en charge par votre mutuelle peut différer selon le type contrat auquel vous souscrivez :

Les assureurs April et Ociane propose un remboursement des actes radiologiques à hauteur de 100% de la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Dans ce cas, vous n’aurez à payer seulement que les honoraires médicaux et la participation forfaitaire obligatoire de 1€. L’assureur AcommeAssure rembourse quant à lui à hauteur de 150% de la BRSS.

Certaines mutuelles proposent également des garanties particulières : prise en charge d’une chambre individuelle en cas d’hospitalisation, prise en charge des honoraires médicaux, Tiers payant. En résumé, c’est à vous de définir les garanties que vous jugez nécessaires à votre contrat, en fonction de vos attentes.


Nos conseils : N’hésitez pas à comparer les mutuelles santé pour obtenir, en fonction de vos besoins, les meilleurs remboursements aux meilleurs tarifs.
Comparez les mutuelles

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement