La presbytie : correction et remboursement 

Presbytie

La presbytie n’est pas une pathologie, il s’agit d’un vieillissement naturel du mécanisme visuel. Ce trouble de la vision touche donc plus particulièrement les personnes âgées de plus de quarante ans. Selon une étude du Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF), la presbytie concernerait 40% de la population française, soit plus de 25 millions de français.

Loading...

Loading...


La presbytie : c’est quoi ?

Presbytie senior

La presbytie est un trouble de la vue qui rend difficile la concentration de la vision de près. Ce processus de vieillissement naturel de l’œil commence dès la naissance, mais la presbytie apparaît fréquemment entre 40 et 45 ans. C’est effectivement avec l’âge que la perte d’accommodation s’installe, autrement dit l'ajustement entre la vision de loin et la vision de près. L’œil ne parvenant plus à effectuer la mise au point en vision rapprochée, l’image restituée ne sera plus aussi nette et le presbyte va éprouver des difficultés à voir de près.


La presbytie évolue rapidement entre son apparition et l’âge de 60 ans, soit en une quinzaine d’années environ. Ce n’est qu’après 65 ans que le vieillissement de l’œil atteindra son maximum et n’évoluera plus. Les principaux symptômes d’une presbytie naissante sont les suivants :

  • Des difficultés à visionner des détails (lecture de petits caractères par exemple)
  • Le besoin d’éloigner le texte pour mieux voir, ou d’améliorer l’éclairage

Comment corriger la presbytie ?

La presbytie se corrige par des verres correcteurs ou des lentilles de contact. Votre ophtalmologue pourra donc vous prescrire une paire de lunettes à verres convexes qui améliore la vision de près. Ce type de verres est effectivement destiné à combler le manque de puissance focale pour créer une image nette.

Cependant, d’autres solutions existent pour corriger la presbytie. Les verres correcteurs simples et les verres correcteurs mi-distance vont améliorer la vision de près, quant aux verres progressifs, ils vont permettre de retrouver une vue plus naturelle. Sachez qu’aujourd’hui les verres progressifs sont la solution la plus confortable au quotidien, et donc la plus utilisée.

Enfin, la chirurgie peut également être envisagée pour remédier à ce trouble de la vue.

La presbytie : quels remboursements ?

Comme évoqué précédemment, la correction de la presbytie passe essentiellement par le port de lunettes de vue ou de lentilles de contact. La Sécurité sociale prend en charge ces frais d’optique, toutefois à des niveaux différents en fonction de votre âge et de votre correction.

De plus, la majeure partie des mutuelles incluent elles-aussi le remboursement des frais d’optique dans leurs offres, permettant ainsi la prise en charge de tout ou partie des frais laissés à charge par la Sécurité sociale. Cependant, là encore les conditions et les montants de remboursement peuvent varier d’un contrat à l’autre.

Nos conseils : Si votre presbytie évolue rapidement, sachez que la Sécurité sociale prend en charge plusieurs paires de lunettes dans une même année. Or, cette solution est envisageable seulement si votre vision a évolué et que vous avez besoin d'une correction plus forte.

En savoir plus


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement