Consultation dentiste : soins et remboursements

NOM IMG



En 2016, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) donnait des chiffres étonnants à l’occasion de la Journée mondiale de la santé-bucco-dentaire. Effectivement, quatre français sur dix ne se rendraient pas régulièrement chez le dentiste, soit 40% de la population. Et 50% ne s’y rendraient qu’en cas d’urgence …

Pourtant, consulter régulièrement un dentiste permet de prévenir tout problème dentaire pouvant avoir des répercussions sur la santé. Mais entre chirurgien-dentiste et stomatologue par exemple, nous ne savons pas toujours vers quel médecin nous diriger. Alors pour vous aider à mieux comprendre, Mutuelle Conseil vous propose un guide détaillé sur la consultation chez le dentiste.


Les types de consultation pour vos soins dentaires

Le dentiste ou chirurgien-dentiste

 

Consultation chez le dentiste

 

Le chirurgien-dentiste, ou plus simplement médecin dentiste, est un professionnel de santé pratiquant l’odontologie. En d’autres termes, il assure la prévention mais également le diagnostic et le traitement des maladies buccales.

 

Pour exercer cette profession, le praticien doit être titulaire d’un doctorat en chirurgie dentaire ou en médecine dentaire. Cette formation est dispensée sur six ou neuf années selon la spécialité choisie.
Après les six premières années d’études, il acquiert le statut de « chirurgien-dentiste omnipraticien ».
Mais pour exercer en tant que « chirurgien-dentiste spécialiste », il peut effectivement opter pour des formations spécialisées en :

  • Médecine bucco-dentaire
  • Orthopédie dento-faciale
  • Chirurgie orale

Si vous désirez consulter un dentiste, le cabinet dentaire n’est pas votre seule option ... Même si neuf praticiens sur dix exercent à titre individuel, vous pouvez également vous rendre dans des centres de soins, des cliniques privées ou encore des hôpitaux publics. Toutes ces structures de santé accueillent effectivement des chirurgiens-dentistes salariés.

Bon à savoir : Sachez que vous pouvez consulter un dentiste directement sans passer par votre médecin traitant. Toutefois si vous devez subir des actes chirurgicaux importants, la consultation de votre médecin traitant devient dans ce cas indispensable.

Les autres spécialités dentaires

Dans le domaine dentaire, il existe toutefois d’autres domaines de spécialisation.
Nombreux et variés, ils permettent de répondre à toutes les pathologies :

  • Endodontie
  • Implantologie (chirurgie dentaire qui consiste à poser des implants)
  • Parodontologie
  • Pédodontie (partie de la dentisterie qui touche les enfants)
  • Orthodontie
  • Stomatologie (partie de l'odontologie qui couvre l'étude de la cavité buccale)

Les types de soins traités lors d'une consultation

Vous pouvez consulter un chirurgien-dentiste pour diverses raisons.

  • Une simple visite de contrôle, un rendez-vous sans soins au cours duquel le dentiste va réaliser un diagnostic de votre santé buccale.
  • Si vous avez besoin de soins dentaires, également appelés soins conservateurs (extraction dentaire, endodontie, traitement de carie, détartrage, dévitalisation)
  • Si vous devez vous faire poser une prothèse dentaire (couronne, bridge, implant, inlay-onlay)
  • Ou encore en cas d’urgence, si vous présentez un problème de santé buccal important qui nécessite une consultation rapide, voire une intervention.

Consultation chez le dentiste : quels remboursements ?

Remboursement Sécurité sociale

Vos consultations chez un dentiste ou un médecin stomatologiste conventionné sont prises en charge par la Sécurité sociale, à hauteur de 70% du tarif de convention (TC).

Pour un chirurgien-dentiste, spécialisé ou non en traitement orthopédie dento-faciale (ODF), le tarif de convention est fixé à 23€. La Sécurité sociale prendra donc en charge 16.10€, soit l’équivalent de 70%.

Quant aux médecins stomatologistes de secteur 1, ils sont considérés comme étant des spécialistes. C’est pourquoi le tarif de convention est dans ce cas fixé à 28€. La Sécurité sociale prendra en charge 18.60€, soit l’équivalent de 70% + la participation forfaitaire de 1€.

Bon à savoir : La participation forfaitaire est une somme de 1€ retenue sur chaque consultation ou acte de soin réalisé par un médecin. Celle-ci ne s’applique pas quand il s’agit de dépenses liées à la consultation d’un chirurgien-dentiste. Elle n’est donc valable que pour les stomatologues.

Pour terminer, les médecins stomatologistes de secteur 2 pratiquent eux des honoraires libres. Une consultation peut donc souvent faire l’objet d’un dépassement d’honoraires, qui ne sera pas pris en charge par la Sécurité sociale. Vous serez tout de même remboursé sur la base du tarif de convention (28€), mais non sur les honoraires payés : soit 18.60€.

Remboursement mutuelle

Les soins dentaires peuvent rapidement peser lourd dans un budget santé, d'autant plus qu’ils ne sont pas toujours suffisamment remboursés par la Sécurité sociale. Alors pour palier à certaines dépenses imprévues, une mutuelle dentaire s’avère être la meilleure solution.

Généralement, les assureurs proposent une prise en charge à hauteur de 100% du tarif de convention. Si votre dentiste ne pratique pas de dépassements d’honoraires, et que vous n’avez pas d'importants problèmes dentaires, ce type de contrat est suffisant. Votre reste à charge sera ainsi nul.

En revanche si vous avez besoin de soins dentaires réguliers, voire complexes, les mutuelles dentaires haut de gamme vous rembourseront tout ou partie des éventuels dépassements d'honoraires chez certains praticiens. Le pourcentage de prise en charge peut alors atteindre 200% ou 300% du tarif de convention.

Comparez les mutuelles

Exemple de remboursement pour une consultation dentiste

Loading...

Loading...


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 3 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement