Moyens de contraception : des remboursements inégaux !

moyens-contraception

Aujourd’hui en France, de nombreux moyens de contraception sont proposés aux femmes, toutefois leur prise en charge par la Sécurité sociale se fait de manière très inégale. Ainsi, avec l’efficacité et la facilité d’accès, le prix jouent désormais un rôle déterminant dans le choix du moyen de contraception.

Vous cherchez un moyen de contraception mais vous ne savez pas lequel choisir ? Vous souhaitez d’abord connaître le montant des remboursements versé par la Sécurité sociale et par votre complémentaire santé ? Mutuelle Conseil fait le point pour vous et vous donne tout ce qu’il faut savoir sur la prise en charge des moyens de contraception !


Quelle prise en charge par la Sécurité sociale ?

D’après une étude réalisée par l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES), la pilule contraceptive est la méthode de contraception la plus utilisée (58%), devant le préservatif (28%) et le stérilet (21%). Pour preuve, 70,8% des femmes de moins de 35 ans ont adopté la pilule.

Remboursement de la pilule contraceptive

Le remboursement par la Sécurité sociale est très inégal selon les pilules contraceptives. En effet, celles de 1ère et 2ème génération sont remboursées à 65% (uniquement sous ordonnance médicale), tandis que celles de 3ème génération ne sont pas remboursées, à l’exception de « Varnoline Continu » et « Désobel Gé 20 » prises en charge à 65% depuis janvier 2010.

Remboursement du stérilet et des implants contraceptifs

Le stérilet et les implants contraceptifs sont également remboursés à 65% sur prescription médicale.
Pour une efficacité moyenne de 3 ans, il faut compter environ 30€ pour un stérilet classique, 125€ pour un stérilet hormonal et 100€ pour des implants contraceptifs. Autrement dit, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale de :

  • 19,5€ pour un stérilet classique (reste à charge de 10,5€)
  • 81,25€ pour un stérilet hormonal (reste à charge de 43,75€)
  • 65€ pour des implants contraceptifs (reste à charge de 35€)

Prise en charge de la contraception d’urgence

Quant à la pilule du lendemain, à condition d'être prise peu de temps après le rapport non protégé, cette contraception d'urgence permet de limiter fortement les risques de grossesse. En cette qualité, elle est reconnue par la Sécurité sociale et est remboursée à 65%, uniquement sous prescription médicale.

Néanmoins, sa distribution en pharmacie est libre et elle peut être obtenue sans ordonnance, dans ce cas elle ne sera pas remboursée. Pour les jeunes filles mineures, la pilule du lendemain est délivrée gratuitement en pharmacie.


Les moyens de contraception non pris en charge

Toutes les autres solutions de contraception ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale, y compris le préservatif, pourtant en seconde position des contraceptions les plus utilisées. En résumé, la Sécurité sociale ne rembourse pas :

  • La pilule de 3ème génération (hormis « Varnoline Continu » et « Désobel Gé 20 »)
  • Les préservatifs (masculins et féminins)
  • Les patches contraceptifs
  • Les anneaux contraceptifs
  • Les spermicides
Nos conseils : Depuis le 31 mars 2013, les moyens de contraception remboursés par la Sécurité sociale sont délivrés gratuitement en pharmacie aux jeunes filles âgées de 15 à 18 ans. Elles doivent néanmoins présenter une ordonnance et la carte vitale de leurs parents.

Quelle prise en charge par votre mutuelle santé ?

En France, les moyens de contraception ne sont pas toujours accessibles à tous, notamment parce qu’ils peuvent rapidement générer des frais importants. De plus, la contraception est un traitement qui se prend à long terme, et les dépenses sont donc régulières. Ainsi, une complémentaire santé vous permettra de diminuer vos dépenses et d’optimiser votre budget santé.

En effet, certaines mutuelles santé prévoient le remboursement des moyens de contraception non remboursés par la Sécurité sociale en proposant des « forfaits de prévention ». Ces forfaits vont couvrir le coût des anneaux et patchs contraceptifs, des pilules non remboursées, voire même des préservatifs.

Pour bénéficier d’un contrat de mutuelle santé qui réponde parfaitement à vos attentes, au meilleur tarif, vous devez prendre le temps de vous interroger sur vos besoins personnels. N’hésitez pas non plus à comparer les différentes offres proposées par les mutuelles santé.


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement