Consultation chez un généraliste : une nouvelle hausse des tarifs !

Hausse tarif consultation


Le 12 septembre 2017, l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) annonçait la hausse des tarifs pour certaines visites médicales. Par conséquent, à partir du 1er novembre, le prix d’une consultation chez un médecin généraliste va nettement augmenter. Toutefois, seules les consultations dites « complexes » ou « très complexes » sont concernées, et seront respectivement facturées 46 et 60 euros.

Mais souvenez-vous, une première hausse a déjà eu lieu en mai, faisant passer le montant d’une consultation chez un généraliste de 23 à 25€.

Alors pourquoi une telle hausse et quels sont les actes médicaux concernés ?
Quelles sont les conséquences pour le portefeuille des patients ?
Mutuelle Conseil fait le point.


Pourquoi ces tarifs sont-ils en hausse ?

Pourtant mise en application dès demain, mercredi 1er novembre, cette augmentation ne fait pas l’unanimité et crée même une forte incompréhension. L’Assurance-maladie précise alors que « ces tarifs sont destinés à prendre en compte la complexité de certaines situations médicales et à valoriser le temps plus important que les médecins doivent y consacrer ».

Mais cette réforme a également pour objectif une revalorisation du salaire des médecins, notamment pour freiner la crise des vocations. Le docteur et président du syndicat MG France, Claude Leicher, explique : « On ne fait que proportionner la rémunération au temps de travail et au service rendu au patient, ce qui paraît relativement logique dans une rémunération à l'acte ».

Qui est concerné par l'augmentation des tarifs de consultation ?

Le passage de 25 à 46€ pour les visites médicales complexes concerne notamment :

  • Les trois examens obligatoires du nourrisson
  • Les enfants de 3 à 12 ans en risque avéré d’obésité
  • La 1ère consultation de contraception ou de prévention des MST chez les jeunes filles de 15 à 18 ans
  • La 1ère consultation pour une tuberculose
  • La maladie de Parkinson

Le passage de 25 à 60€ pour les consultations très complexes concerne notamment :

  • La prise d’informations et la définition d’un traitement pour un cancer, une maladie neurologique ou neurodégénérative, ou le VIH
  • La prise d’informations des parents en cas de malformation congénitale d’un nouveau-né ou du suivi d’un grand prématuré
  • La visite médicale de synthèse pour un patient présentant une insuffisance rénale chronique

Et qu'en est-il des remboursements ?

Malgré l’évolution des tarifs de consultation, la part de remboursement de la Sécurité sociale à hauteur de 70% et les 30% pris en charge par la complémentaire santé restent inchangés.

En résumé les visites médicales, qu’elles soient complexes ou très complexes, seront prises en charge à la fois par l’Assurance-maladie et par votre mutuelle santé, si vous en possédez une. Les patients qui n'en possèdent pas devront prendre à leur charge 13,8€ pour une consultation complexe, au lieu de 7,5€ pour une consultation « classique ».

Comparez les mutuelles

En savoir plus : L’augmentation du tarif de consultation chez un spécialiste

Publié le 31/10/2017
Partagez cet article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement