REMBOURSEMENT DE LA PARODONTOLOGIE

Parodontologie


La parodontopathie : c’est quoi ?

La maladie parodontale, ou parodontopathie, détruit les tissus qui entourent et maintiennent les dents (la parodonte). Cette infection bactérienne cause alors un déchaussement des dents, mais si les dents malades ne sont pas soignées rapidement, à terme, elles peuvent définitivement tomber.

Le développement et la progression de la maladie parodontale varient en fonction de :

  • La réceptivité de chacun aux bactéries pathogènes
  • La présence de certaines pathologies ou la prise de médicaments
  • L’efficacité des mécanismes de défense (le stress diminue les défenses contre les bactéries)
  • Les facteurs à risques, comme le tabac par exemple
Explications parodontopathie

Pour soigner une parodontite, la première chose à faire est de se rendre chez votre dentiste. Dans la majorité des cas, la plaque dentaire et le tartre étant les premiers responsables de la maladie parodontale, il va d’abord procéder à un détartrage. Puis, il effectuera également un nettoyage en profondeur des poches gingivales.

Un nettoyage complet est très souvent suffisant pour arrêter la progression d’une parodontite. Toutefois, il arrive que cette méthode ne fournisse pas de résultat. Il peut être alors nécessaire d’avoir recours à la chirurgie.

Bon à savoir : Avec les caries dentaires, les maladies parodontales sont les affections les plus courantes de la cavité buccale. Pour preuve, elles touchent, à des stades différents, près de 85% de la population française.

Quels remboursements pour la parodontologie ?

La prise en charge de la parodontologie par la Sécurité sociale

Les traitements complets pour soigner les maladies parodontales ne sont pas pris en charge par la Sécurité social. Néanmoins, 4 actes de parodontologie sont remboursés à 70% du tarif de convention :

  • Le détartrage complet sus et sous-gingival (dans la limite de deux séances maximum)
  • La prothèse attelle de contention (peu importe le nombre de dents ou de crochets)
  • L’attelle métallique
  • La ligature métallique

De plus, sauf pour ces 4 actes rentrant dans le traitement de la parodontopathie et remboursés par la Sécurité sociale, les tarifs des traitements parodontaux sont soumis aux dépassements d’honoraires.

La prise en charge de la parodontologie par les mutuelles santé

Certaines mutuelles santé peuvent prendre en charge les frais liés à la parodontopathie. Elles peuvent autant rembourser les actes pris en charge par la Sécurité sociale que les actes « non remboursables ». Toutefois, la majeure partie des mutuelles prennent en charge les soins de parodontologie sous forme forfaitaire.

Lors de votre choix, soyez tout de même vigilants quant aux éventuels délais de carence et aux plafonds annuels qu’imposent certains organismes. Le délai de carence est une période qui varie généralement de 3 à 6 mois après la souscription de votre contrat, durant laquelle vos frais dentaires ne seront pas remboursés.

Nos conseils : N’hésitez pas à comparer les offres de mutuelles santé pour trouver le contrat qui répond le mieux à vos besoins, au meilleur prix.
Comparez les mutuelles

Exemple de remboursement pour un détartrage paro-maxillaire à 200€

Parmi les traitements possibles contre la parodontite, il existe notamment le détartrage paro-maxillaire. Cet acte de parodontologie n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Avec cet exemple, nous exposons 3 cas :




Sans mutuelle : Le reste à charge est égal au prix de l'acte, soit 200€.

Avec une mutuelle économique : Le reste à charge est moins élevé que dans le cas précédent. Avec une mutuelle santé proposant un remboursement forfaitaire de 100€, le reste à charge sera alors de 100€.

Avec une mutuelle haut de gamme : Nous avons pris pour exemple un contrat de mutuelle qui propose un remboursement forfaitaire de 200€. Le reste à charge sera ici nul.


Nos réponses à vos questions

Qu’est-ce qui explique l’importance des frais de parodontologie ?

Les frais de parodontologie s’effectuent hors nomenclature, autrement dit les tarifs proposés par les praticiens sont libres et soumis aux dépassements d’honoraires. Le nombre de séances déterminera alors le prix total de l’intervention.

Qu’est-ce que le curetage et est-il remboursé ?

Le curetage est un détartrage sous-gingival. Il consiste à soulever la gencive pour nettoyer et éliminer la plaque dentaire, en curetant les poches formées par l’accumulation de la plaque dentaire entre la gencive, la dent et l’os. Ce traitement permet de ralentir voire d’arrêter l’évolution de la parodontopathie, mais ne la guérit pas. Le curetage dentaire n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale, mais peut faire l’objet d’un remboursement de mutuelle santé.


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement