La Carte européenne d’Assurance Maladie 

 

Qu’est-ce que la carte européenne d’Assurance Maladie ?

La carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) est un document qui permet à une personne habitant au sein de l’Union Européenne de bénéficier de soins au sein d’un autre état membre. Elle est également valable dans les pays suivants : en Norvège, au Liechtenstein, en Islande et en Suisse. 

L’obtention de cette carte va faciliter la prise en charge des soins médicaux lors d’un séjour en Europe. Elle est donc conseillée pour les personnes se rendant en vacances ou alors pour celle qui souhaitent effectuer un court séjour en Europe. 

La carte européenne d’Assurance Maladie est gratuite et elle est valable durant deux ans

Afin d’être reconnaissable et de faciliter les démarches, le modèle de la carte est identique et elle présente les mêmes caractéristiques dans tous les pays où ce dispositif à été mis en place.

 

Comment obtenir la CEAM ?

Pour obtenir la CEAM, il faut faire une demande auprès de l’organisme de votre assurance maladie. Cette démarche peut se faire en ligne, par téléphone ou directement sur place en vous rendant dans un des points d’accueil de votre assurance. 

Cette carte est nominative et individuelle, une demande doit donc être effectuée pour chaque membre de votre famille y compris pour les enfants de moins de 16 ans.  

La carte européenne d’assurance maladie doit être réclamée au moins deux semaines avant le jour du départ. En cas d’urgence, un certificat pourra vous être délivré mais il sera valable seulement pour une durée de 3 mois. 

Il n’est pas nécessaire de fournir un justificatif, une simple demande permet de l’obtenir.

 

A savoir

  • La carte européenne d’assurance maladie ne remplace pas la carte vitale sur le territoire français.
  • Elle ne contient aucune information médicale, elle permet seulement de justifier de ses droits à l’Assurance Maladie et autorise la prise en charge des soins dans les pays concernés.
  • Vous pouvez toujours faire une demande pour le remboursement de vos frais médicaux, une fois rentré en France, si vous ne l’avez pas fait directement lors de votre déplacement. Il faudra alors faire la demande à votre assurance maladie en présentant les factures et les justificatifs des paiements que vous avez effectués à l’étranger.
  • Depuis décembre 2015, Ameli possède sa propre application qui permet d’effectuer directement depuis un mobile la demande d’obtention de la CEAM mais également sa visualisation depuis l’application.
  • Durant votre séjour, si un médecin vous prescrit un arrêt de travail vous pourrez peut-être recevoir des indemnités journalières mais ce sera le cas seulement si vous remplissez les conditions d’ouvertures de droits. Pour le savoir, il faudra adresser votre avis d’arrêt de travail dans les 48 heures à votre caisse d’assurance maladie en France.
  • Les remboursements effectués grâce à la CEAM sont effectués sur la base des tarifs et des législations en vigueur dans le pays où vous séjournez.
  • Les recours à la médecine privée n’est pas couvert, seulement les recours à la médecine publique.


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement