Du déroulement aux remboursements : Tout savoir sur votre première consultation gynécologique !

Première consultation gynecologique

La première consultation gynécologique est un moment important dans la vie d’une jeune fille. Mais pour la majeure partie d’entre elles, c’est aussi une réelle source de stress. Toutefois, il est essentiel pour ces adolescentes de consulter un spécialiste afin de répondre aux questionnements, aux doutes et aux incertitudes.

Mais comment se déroule la première consultation gynécologique ? En quoi cela consiste ? Est-elle remboursée, et si oui à quelle hauteur ? Mutuelle Conseil fait le point pour vous.


Quels remboursements pour une consultation gynécologique ?

Pour certains spécialistes, vous devez respecter le parcours de soins coordonnés et passer par votre médecin traitant afin qu’il vous prescrive une consultation. Toutefois, le système « d’accès direct spécifique » s’applique pour certains actes, et dans ce cas vous n’êtes pas dans l’obligation de passer préalablement par votre médecin traitant.

La gynécologie fait partie des disciplines qui bénéficient de l’accès direct spécifique. Mais celui-ci ne s’applique uniquement que pour certains actes : les examens cliniques gynécologiques périodiques, les actes de dépistage, la prescription et le suivi d’une contraception, le suivi d’une grossesse et l’IVG médicamenteuse.

Sécurité sociale

Pour une consultation chez un gynécologue, le remboursement par la Sécurité sociale varie en fonction de deux critères : le choix de son spécialiste, si c’est un praticien de secteur 1 ou de secteur 2, et la déclaration de son médecin traitant.

En effet, un médecin conventionné de secteur 1 va baser ses honoraires de consultation sur les tarifs définis par la Sécurité sociale pour les remboursements. A l’inverse, un médecin de secteur 2 pratique des honoraires libres qui sont supérieurs à ceux établis par la Sécurité sociale, et le patient devra donc s’acquitter des dépassements d’honoraires de son médecin.

En résumé, pour un gynécologue de secteur 1 la consultation est à 28€. La Sécurité sociale va donc rembourser à hauteur de 70% sur la base de 28€. Cependant, pour un gynécologue de secteur 2 il n’y a pas de tarif fixe pour une consultation. La Sécurité sociale va également rembourser à hauteur de 70%, mais seulement sur la base de 23€.

Par ailleurs, si vous avez déclaré un médecin traitant la prise en charge d’une consultation par l’Assurance Maladie sera fixée à hauteur de 70% du tarif de base. Dans le cas contraire, les consultations ne seront prises en charge qu’à hauteur de 30%.

Remboursement par la Sécurité sociale d'une consultation en accès direct chez un gynécologue, si vous avez déclaré votre médecin traitant :

Remboursement par la Sécurité sociale d'une consultation en accès direct chez un gynécologue, si vous n’avez pas déclaré votre médecin traitant :

A noter que l’Assurance Maladie retient la participation de 1€ obligatoire, sauf pour les cas suivants :

  • Les personnes de moins de 18 ans
  • Les femmes enceintes : du 6ème mois de grossesse jusqu’à 12 jours après l’accouchement
  • Les personnes bénéficiaires de la CMU complémentaire ou de l’aide médicale de l’Etat

Complémentaire santé

Si vous avez souscrit une garantie à 100%, votre complémentaire santé prend en charge l’intégralité du prix de la consultation, après remboursement de la Sécurité sociale. Ainsi, pour une consultation à 28€ remboursée par l’Assurance Maladie sur une base de 28€, votre mutuelle santé vous remboursera 8,40€ (9,40€ - 1€ de participation forfaitaire) pour compléter les 18,60€ pris en charge par la Sécurité sociale.

En revanche, pour les praticiens de secteur 2 les dépassements d’honoraires ne seront pas remboursés. Par exemple, si un gynécologue de secteur 2 fixe le tarif de sa consultation à 30€, votre complémentaire santé ne vous remboursera que 23€ et votre reste à charge sera donc de 8€ (dont 1€ de participation forfaitaire). En effet, même avec une garantie à 100%, la base de remboursement reste fixée à 23€.

Si vous souhaitez que les dépassements d’honoraires appliqués soient pris en charge par votre mutuelle santé, vous devez souscrire une garantie supérieure à 100%. En conséquence, vous devez choisir votre complémentaire santé en fonction des conditions et des garanties qu’elle propose afin de pouvoir bénéficier de la meilleure protection possible, selon vos besoins.

Nos conseils : Pour choisir la mutuelle la plus adaptée à vos besoins, tout en respectant votre budget, nous vous conseillons de comparer les différentes offres proposées par les mutuelles santé.
Comparez les mutuelles

La première consultation gynécologique : c’est quoi au juste ?

Il s’agit d’un rendez-vous strictement confidentiel. Le gynécologue est là pour répondre aux questions que les jeunes filles peuvent se poser : contraception, changements corporels, vie intime et sexualité. En résumé, cette consultation permet avant tout de discuter.

Le médecin prendra le temps de se présenter et d’expliquer comment le rendez-vous va se dérouler. Au cours de la discussion, le médecin aura également besoin de connaître vos antécédents médicaux, vos habitudes de vie et votre état de santé général. Il posera notamment des questions pour mieux connaître votre situation : depuis combien de temps êtes-vous réglée, avez-vous des problèmes particuliers, êtes-vous active sexuellement, souhaitez-vous une contraception ?

Durant la consultation, le gynécologue devra jouer son rôle de médecin : examiner, comprendre les symptômes, mais aussi écouter et accompagner. Si vous vous sentez suffisamment à l'aise, il pourra également procéder à un examen de routine : pesée, palpation des seins et examen gynécologique.

Pourquoi faut-il consulter ?

Quel que soit votre âge, si vous éprouvez le besoin de vous informer ou simplement de discuter, vous devez prendre rendez-vous chez un gynécologue. En effet, même si elle est généralement redoutée, cette première rencontre permettra ensuite un réel suivi.

Cependant, il peut aussi y avoir des raisons plus concrètes pour prendre un premier rendez-vous chez un gynécologue : choisir sa contraception, parler d’une inquiétude, et bien entendu si vous ressentez des symptômes anormaux qui réclament une rencontre rapidement.

Mais comment ça marche ?

Dans un premier temps, vous devez choisir le médecin qui vous convient. Homme ou femme, l’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise et en confiance. Vous pouvez prendre conseil auprès de vos amies qui auront peut-être de bonnes adresses à vous recommander.

Pour cette première consultation il est possible de rencontrer un gynécologue, mais aussi un médecin généraliste ou une sage-femme. Cela dépendra principalement de vos envies et de l’établissement dans lequel vous vous rendrez : chez un professionnel en libéral, dans un centre de santé, dans un centre de planification ou à l’hôpital. Chaque établissement a ses spécificités, tandis que les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) sont anonymes et gratuits pour les mineurs, une consultation chez un médecin libéral ou à l’hôpital vous sera facturée.

Enfin, sachez que vous pouvez choisir de venir accompagnée de votre maman ou de votre petit ami. Toutefois lors de l’entretien, et de l’éventuel examen, le médecin restera seul avec vous pour conserver l’aspect confidentiel de la consultation.


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement