Ostéopathie

ostheopathePratique de plus en plus prisée et dont les résultats probants sont avérés, l'ostéopathie est ce traitement qui ne soigne pas un mal en particulier, mais le corps dans son ensemble. L'ostéopathe considère, en effet, que tous les éléments du corps interagissent, induisant des impacts inévitables en cas de déséquilibre. Pour autant, l'ostéopathie n'étant pas reconnue comme une médecine conventionnée, les remboursements ne peuvent être assurés que par une mutuelle qui propose ce type de forfaits.

Définition et principes de l'ostéopathie

Considérée comme une médecine manuelle, l'ostéopathie consiste à déceler des tensions ou des déséquilibres par la palpation du corps, puis par des manipulations spécifiques, dédiées à rétablir l'équilibre. Selon le principe fondé sur les répercussions des maux physiques et psychologiques sur tout le corps, il devient essentiel de réharmoniser les différents systèmes, dont le système musculo-squelettique.

L'ostéopathie se fonde sur différents principes :

  • l'interdépendance entre les fonctions corporelles et la structure du système musculo-squelettique ;
  • l'unité fonctionnelle, qui implique l'influence mutuelle d'une zone du corps à une autre ;
  • l'importance de l'aspect préventif, incluant le rôle essentiel des artères et le principe d'autorégulation.

Ainsi, l'ostéopathie ne se limite pas à découvrir un malaise isolé, mais examine, au contraire, un patient dans son ensemble, afin de détecter les sources de tension et de blocage. C'est pourquoi un ostéopathe suite une longue formation sur les structures corporelles et sur la finesse du toucher.

Déroulement d'une séance d'ostéopathie

En général, une séance d'ostéopathie dure de 30 à 45 minutes. Tout d'abord, le praticien interroge longuement son patient sur ses antécédents médicaux, puis l'examine de la tête aux pieds. Ce sont donc ses mains qui percevront d'éventuelles tensions ou des déséquilibres.

Quand doit-on consulter un ostéopathe ?

L'ostéopathie s'adresse à des patients de tous profils et de tout âge : nourrissons, enfants, adultes, femmes enceintes, sportifs, seniors...

Agissant notamment sur le système locomoteur, nerveux ou digestif, cette médecine traite de nombreux troubles tels que des tendinites, des névralgies, des problèmes respiratoires ou même des troubles digestifs.

Il s'agit également d'un excellent support pour les femmes enceintes, qui doivent faire face à une adaptation permanente de leur organisme et de la posture adéquate. Durant sa grossesse, consulter un ostéopathe permet d'aborder plus sereinement les différentes étapes, à l'aide de techniques douces et adaptées.

Il en est de même pour les sportifs qui peuvent consulter un ostéopathe tant à titre préventif, notamment pour préparer une épreuve, qu'à titre curatif, pour traiter d'éventuels chocs ou traumatismes.

L'ostéopathie peut également être utilisée pour les pathologies liées au cadre professionnel. En effet, quel que soit le métier que l'on exerce, il y a toujours le risque de prendre une mauvaise posture ou d'effectuer un mouvement de manière répétitive, entraînant d'éventuels troubles musculo-squelettiques. De même, le stress peut particulièrement impacter l’état de santé d’un patient.

De leur côté, les seniors doivent affronter la transformation progressive de leur corps, pouvant provoquer une régression de l'ensemble des fonctions et certaines incapacités. L'ostéopathie intervient à trois niveaux au titre du "mieux vieillir" : la prévention primaire, pour le maintien en bonne santé, la prévention secondaire, pour soigner les troubles fonctionnels et éviter une récidive et, enfin, la prévention tertiaire, pour amoindrir une pathologie et diminuer l'invalidité d'un patient.

Toutefois, l'ostéopathie a ses limites et ne pourra assurément pas guérir certaines maladies comme un cancer ou une sclérose en plaques.

En tout état de cause, l'ostéopathie présente des effets tant curatifs que préventifs, en considérant que les dysfonctionnements ne sont pas toujours manifestes. A ce titre, un traitement ostéopathique peut devenir une thérapie complémentaire.

N’hésitez toutefois pas à faire fonctionner le bouche-à-oreille pour rencontrer de bons ostéopathes qui maîtrisent toutes les techniques. L’appartenance au Registre des Ostéopathes de France (ROF) est également un signe pour préjuger de la qualité des pratiques d’un ostéopathe diplômé.

Qu'en est-il des remboursements des séances d'ostéopathie ?

Hélas, les séances d'ostéopathie ne sont nullement remboursées par la Sécurité sociale, cette pratique n'étant pas considérée comme une médecine conventionnelle. Cela peut pénaliser tant les patients que les ostéopathes. Seules les prestations d'ostéopathie assurées par un médecin généraliste, pratiquant l'ostéopathie, peuvent être remboursées.

En revanche, certaines mutuelles proposent une prise en charge sous différentes formes : le forfait annuel ou à la prestation. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé et n’hésitez pas à comparer les différentes offres si vous privilégiez les médecines douces.


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement