Comment déclarer sa grossesse ?

grossesseVous êtes enceinte ? Une fois passés les premiers moments d’euphorie, de surprise, de stress ou de mélange de toutes ces émotions, il va falloir reprendre le contrôle de la situation : vous devrez rendre cela officiel auprès des services administratifs dans les trois premiers mois de grossesse.

Déclarer ma grossesse ? Mais pour quoi faire ?

Pas d’inquiétude : il ne s’agit pas de vous pister et de connaître le moindre de vos mouvements, mais bel et bien de vous permettre de vous faire accompagner au mieux.

La mise en place d’un cadre médical

En effet, en déclarant votre grossesse, vous mettez en route tout un processus mis en place par la Sécurité sociale. Celui-ci va vous donner accès, dans un premier temps, à un calendrier précis de consultations. A partir du troisième mois de grossesse, vous vous rendrez chaque mois chez votre gynécologue chargé du suivi de votre grossesse, ou chez votre sage-femme. Vous bénéficierez également de la gratuité des soins et d’une prise en charge totale concernant les examens et tests qui vous seront prescrits.

Grossesse et travail

De son côté, votre employeur va également devoir être au courant de votre grossesse pour qu’il puisse s’organiser lors de votre congé maternité de 10 semaines, à compter de votre DPA (Date Présumée d’Accouchement). D’autre part, il pourra également mettre en place un certain nombre d’aménagements et d’arrangements pour rendre votre grossesse plus agréable.

Les aides de la CAF

Si vous hésitez encore et ne savez pas pourquoi vous devez réellement déclarer votre grossesse, pensez à l’allocation du septième mois que la CAF vous versera afin de vous permettre de préparer l’arrivée de votre futur enfant. Pensez également aux aides dont vous bénéficierez jusqu’à ses 3 ans.

La déclaration de grossesse : où, quand, comment ?

Obtenez une déclaration de grossesse

Votre test de grossesse est positif, il vous faut maintenant une confirmation sanguine. Lors d’un rendez-vous, votre médecin traitant vous prescrira un test HCG. Vous pouvez également vous rendre dans votre centre de planning familial dans le but d’y pratiquer un test.

Si votre grossesse est confirmée par ce test, il est temps de mettre la machine en route. Prenez rendez-vous chez votre médecin traitant, votre gynécologue ou directement dans la maternité où vous souhaitez accoucher pour votre première visite.

Au terme de cette visite, on vous remettra une attestation de première visite, ainsi que votre déclaration de grossesse, un papier bleu à 3 volets.

Envoyez votre déclaration à qui de droit

Les deux premiers volets de votre déclaration de grossesse doivent être envoyés à votre CAF. Dans certains cas particuliers, notamment si vous êtes employée de la fonction publique, il vous suffit de remettre ces deux volets à votre secrétariat qui s’occupe ensuite de les faire suivre.

Il est important de respecter les dates. En effet, cette déclaration de grossesse est à envoyer avant la 15ème semaine d'aménorrhée (absence de règles) ou la 13ème semaine de grossesse. Une déclaration envoyée tardivement risque de reculer vos droits et aides de la part de la CAF.

Vous recevrez ensuite un accusé de réception de votre CAF ainsi qu’un calendrier de consultation, une liste d’intervenants autour de la grossesse et de la puériculture dans votre quartier et un certain nombre de conseils. Vous recevrez également la prime à la naissance au cours du 7ème mois. De plus, selon vos ressources, vous pourrez bénéficier de la Prime à la naissance de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) entre la naissance de votre enfant et son 3ème anniversaire. Mieux vaut donc s’occuper d’envoyer à temps votre déclaration !

Pendant votre grossesse et après...

Le suivi mois après mois

Chaque mois, vous devrez rencontrer votre gynécologue ou sage-femme pour faire le point sur votre état de santé, votre poids, votre taux de glycémie. Une prise de sang mensuelle devra aussi être réalisée pour vérifier que vous n’avez pas contracté la toxoplasmose dans le cas où vous ne seriez pas immunisée.

Trois échographies sont également prises en charge : elles ont lieu au 3ème mois, au 5ème mois et au 8ème mois. Chacune d’entre elles a un but défini. La première vérifie la clarté nucale de votre bébé, dosant ainsi ses chances de trisomie 21. On pourra par ailleurs vous proposer une amniosynthèse en cas de doute. La seconde échographie vérifie les membres et la place des organes. Tandis que la dernière échographie s’attache à regarder si tout est prêt pour la naissance.

Au cours du 6ème mois, vous aurez également à passer le test O’Sullivan, un test de diabète gestationnel. Vous devrez boire du glucose et on en testera son élimination progressive après une heure.

L’accompagnement à domicile après l’accouchement

Lorsque vous aurez accouché, vous resterez dans votre maternité pour bénéficier des soins post accouchement. Cependant, vous pourrez, avec l’accord de votre obstétricien, demander une sortie précoce. Celle-ci se fait après 2 jours seulement.

Dans ce cas, vous serez suivie à domicile gratuitement, et ce, pendant les 12 jours qui suivent votre sortie de maternité. La première visite aura lieu environ 2 jours après votre sortie. Votre sage-femme pèsera votre bébé, discutera de vos méthodes d’allaitement, des selles de votre enfant et de son sommeil. Elle se penchera également sur votre état physique et moral.

Toute une aventure à vivre, mois après mois. Et une page qui se tourne…


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement