Mise à jour de la carte Vitale

La carte vitale est une petite carte verte à puce de même dimension qu’une carte bancaire. Elle est unique et personnelle. Cette carte héberge les informations administratives d’une personne ainsi que ses droits d’affiliation. Sachez qu’il faut penser à la mettre régulièrement à jour. Nous vous expliquons pourquoi et comment faire cette démarche.

Pourquoi mettre à jour sa carte vitale ?

La carte Vitale est arrivée en France en 1998. La nouvelle carte appelée « Génération 2 » a vu le jour, quant à elle, en 2007. Elle est plus complète et affiche la photo d’identité du titulaire de la carte. Cette carte a été pensée pour simplifier les demandes de remboursement des actes médicaux. Et pour cause, avant 1998, le professionnel de santé devait remettre une feuille de soins à son patient. Ce dernier avait alors en charge de compléter et d’envoyer la feuille à sa CPAM et à sa mutuelle.

Aujourd’hui, le patient n’a plus à effectuer ces démarches. Les demandes de remboursement de soins sont informatisées grâce à la carte vitale. Dès lors, un assuré est remboursé sous 5 jours ouvrés. Cette petite carte contient une mine d’informations indispensables pour le traitement des dossiers médicaux comme le numéro d’immatriculation de l’assuré, le nom du médecin traitant, les droits sociaux et les ayants droit.

La carte Vitale a une durée de vie illimitée. Toutefois, il faut savoir qu’elle a besoin d’une mise à jour dès lors que votre situation personnelle (déménagement, changement de médecin traitant, mariage, naissance, divorce…) ou professionnelle (mutation, licenciement, retraite…) change. La mise à jour va permettre de réinitialiser la carte et d’actualiser les droits en fonction de la situation. Sans cette mise à jour, l’assuré risque de rencontrer quelques difficultés sur le remboursement de ses frais de santé.

Quand faut-il mettre à jour sa carte Vitale ?

Il existe deux bons réflexes à adopter : la mise à jour annuelle et la mise à jour pour changement de situations.

1. La mise à jour annuelle

Il est recommandé de procéder à la mise à jour de sa carte Vitale une fois par an si votre situation ne change pas en cours d’année. Bien que cela puisse paraître complètement inutile et futile, la mise à jour permettra de réactualiser vos droits. Ainsi, en cas d’actes médicaux, le remboursement se fera dans les meilleures conditions et sans surprise. La date n’a pas d’importance. Toutefois, il est préférable de le faire soit en début d’année, soit le jour qui est indiqué sur votre carte verte de santé.

2. La mise à jour à chaque changement de la vie

Dans l’hypothèse où des événements nouveaux viendraient chambouler votre vie, il faudra procéder à la réactualisation de vos droits autant de fois que nécessaire. Toutefois, avant de procéder à la mise à jour, il faudra contacter la CPAM afin de signaler le changement. Un conseiller de la CPAM effectuera un examen approfondi de votre demande et examinera vos nouveaux droits. Après étude de votre dossier, l’assuré reçoit une nouvelle attestation de droits. Il peut, dès lors, mettre sa carte Vitale à jour.

Où mettre à jour sa carte vitale ?

La mise à jour de sa carte Vitale se fait dans une borne agréée. La technique est simple puisqu’il suffit d’insérer sa carte et de choisir l’option « mettre à jour ». Après quelques minutes, l’assuré peut la récupérer et profiter de ses droits sociaux. Des bornes sont en accès libre dans toutes les caisses primaires d’Assurance Maladie ainsi que dans les pharmacies ou dans les hôpitaux publics.

Astuce : si vous êtes dans l’incapacité de vous déplacer, apprenez que les agents de la caisse d’Assurance Maladie sont à votre disposition au 3646. Ces derniers pourront, dès lors, faire une mise à jour à distance.

La mise à jour de sa carte vitale ne prend que quelques minutes. Il serait regrettable de retarder le remboursement de vos actes de santé par manque de vigilance. Pensez-y !


Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement