Zoom sur l'aide à la complémentaire santé

Une aide pour faciliter l'accès à la complémentaire santé

L'aide à la complémentaire santé (ACS) permet aux personnes, dont les revenus se situent juste au-dessus du seuil d'accès à la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire, d'accéder à une complémentaire santé.

L'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé vous donne droit à une déduction sur vos cotisations de complémentaire santé.

Mise en place en 2005, cette aide est d’un montant différent selon l’âge des bénéficiaires.

Hausse de l'aide à la complémentaire santé pour les jeunes et les seniors

Une bonne nouvelle pour les jeunes et les seniors, les montants de l'aide à la complémentaire santé  augmentent en 2010.

Ainsi, pour les jeunes de 16 à 25 ans, l'aide à la mutuelle passe de 100 à 200 euros. Les plus de 60 ans voient également le montant de leur aide augmenter et passe de 400 à 500 euros.

Le montant de l'aide à la complémentaire pour les autres tranches d'âge reste inchangé : 100 euros pour les moins de 16 ans et 350 euros pour les personnes de 50 à 59 ans.

A noter que ce nouveau barème s'applique uniquement aux nouveaux entrants dans le dispositif et à ceux dont les droits sont reconduits.

Pour les autres, il faudra attendre la reconduction de leurs droits dans le dispositif pour en profiter.

Comment faire pour y avoir droit ?

Si vos ressources sont supérieures au plafond fixé pour l’obtention de la CMU complémentaire dans la limité de 20% vous pouvez prétendre à l'aide à la complémentaire santé.

La demande d'aide à la complémentaire santé se fait auprès de votre caisse d'assurance maladie. Pour ce faire, vous devez remplir le même formulaire que la demande de CMU complémentaire, ou le formulaire « Aide pour une complémentaire santé ».

Aucun document supplémentaire n'est à remplir auprès de votre caisse d'Assurance Maladie.

En savoir plus

Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement