Les soins dentaires vont rester mal remboursés

Les négociations sur le remboursement des soins dentaires sont suspendues

Les frais dentaires, le coût des prothèses notamment, devraient rester onéreux pour de nombreux assurés. L'assurance maladie, les syndicats de dentistes et les complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance) ne sont pas parvenus à un accord sur une revalorisation des soins conservateurs (plombage, détartrage, etc.) et un plafonnement des tarifs des prothèses pour les faibles revenus.

Frais dentaires : Les mutuelles remboursent plus que la Sécurité sociale

Alors que les dépenses de santé en générale sont prises en charge à plus de 90 % par la Sécurité sociale et les mutuelles, les frais dentaires coûtent beaucoup plus cher aux ménages. La proportion des honoraires des dentistes, qui n'est pas prise en charge par la Sécurité sociale a dépassé celle qui correspond aux frais remboursés, et l'écart se creuse. Si les soins conservateurs (détartrage, traitement des caries...) sont toujours bien pris en charge, ce n'est pas le cas des prothèses ni de l'orthodontie, dont les dépassements tarifaires représentent 70 % de la facture.

Plus d’un quart de la facture est financé par l’assuré. Et les mutuelles remboursent une part plus élevée que l'assurance maladie, comme le montre le graphique ci-dessous.

A noter que les soins dentaires sont les plus fréquemment cités par les Français qui y renoncent pour des raisons financières.

Pour prendre en charge vos dépenses dentaires, le meilleur moyen reste la mutuelle santé. Pour choisir au mieux votre couverture santé, réalisez gratuitement un comparatif de mutuelle.

 soins dentaires


Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement