Grippe ou état grippal ? Reconnaitre les symptômes

Grippe : Comment détecter les symptômes ?

La grippe est souvent banalisée, pourtant elle peut être une source sérieuse de complications pour les personnes fragiles.

L'état grippal est différent de la vraie grippe. Les symptômes du syndrome grippal sont souvent passagers et de plus faible intensité : toux, nez qui coule, légère fière, courbatures, maux de tête, etc. Les responsables de ces "fausses grippes" sont des virus respiratoires syncytial (VRS), les virus para-influenza, les adénovirus, les rhinovirus, les entérovirus, les coronavirus…

A l’inverse, la vraie grippe se caractérise par des symptômes similaires mais d’une plus forte intensité survenant brutalement : maux de tête, des courbatures, des frissons, une fièvre intense ( dépassant 39°), parfois une toux et une congestion nasale, etc.

Grippe : Comment l’éviter ?

La vaccination constitue la mesure préventive la plus efficace contre la grippe et ses complications pour l’ensemble de la population.
Le vaccin contre la grippe saisonnière est pris en charge à 100 % pour les populations à risque pour lesquelles la vaccination contre la grippe est recommandée (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines affections de longue durée, femmes enceintes, etc.) qui reçoivent chaque année une invitation de l'Assurance Maladie.
Comme le virus change chaque année, il est important pour ces personnes de se faire vacciner tous les ans, dès le début octobre.

En dehors de ces personnes à risque, le vaccin n'est pas remboursé. Certaines mutuelles proposent toutefois la prise en charge des vaccins non pris en charge par la Sécurité sociale. Pour trouver une mutuelle remboursant les vaccins, réalisez gratuitement un comparatif de mutuelles.

Le ministère de la santé recommande aux parents proches qui côtoient cette population à risque de se faire vacciner, car il faut empêcher la transmission de ce virus. Quant aux Français qui ne sont pas considérés comme « à risque », la décision reste individuelle.

Par ailleurs, le recours aux médicaments antiviraux type Tamiflu, à titre préventif après exposition au virus, constitue un moyen complémentaire utile contre la maladie, mais qui ne peut toutefois pas se substituer à la vaccination.

La question du traitement par antibiotiques de la grippe est complexe et le choix doit être laissé au médecin traitant.

Vos médicaments peuvent être pris en charge par une mutuelle. Trouvez la garantie santé qui répondra à vos besoins de santé en comparant les offres en ligne.


Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement