Impact de la loi Macron dans le domaine de la Santé

macron.pngLa loi Macron s’appelle en réalité "Loi pour la croissance l’activité et l’égalité des chances économiques". A travers elle, le gouvernement prévoit un certain nombre de mesures pêle-mêle, visant à relancer efficacement l’économie afin de sortir le pays de la crise. Parmi toutes les mesures, plusieurs touchent, de près ou de loin, à la santé. Alors que la loi Macron est en cours de mise en œuvre (deuxième semestre 2015 jusqu'au 1er semestre 2016), on est alors en droit de se demander ce que sera l’impact réel de la Loi Macron sur les sujets « santé »”.

La Loi, en bref

Pour relancer la consommation et stimuler l’emploi, la loi sur le travail en soirée et le dimanche autorise les commerces à travailler 5 dimanches par an sur simple demande et jusqu’à 12 dimanches par an sur autorisation. Concernant les épargnants et actionnaires, la loi Macron propose la simplification du système de l’épargne salariale et l’actionnariat pour favoriser l’essor des start-ups. Une réforme des prud'hommes entraînerait une réduction des délais et cela impliquerait une professionnalisation du milieu. Au menu des professionnels du droit, la loi Macron prévoit une ouverture du capital ainsi qu’une évolution des tarifs et la simplification des conditions d’installation. La loi souhaite une libéralisation des transports inter-régionaux par autocar. Afin d’absorber la dette et d’affecter l’excédent au réinvestissement, la loi envisage la cession d’un certain nombre d'actifs de l’Etat.

Impact sur les professionnels de la santé

Suppression de la médecine du travail

Considérée comme inutile, la médecine du travail est sur la sellette. Macron argue que la médecine de prévention n’a aucune utilité en ce sens que les médecins du travail sont subordonnés aux entreprises. En témoigne la recrudescence de personnel jugé inapte. Cette loi n’aurait pas un gros impact sur le métier puisque Macron se défend en disant que l’on manque déjà de médecins du travail.

Réforme en optique

Concernant l’optique, afin de rendre plus facile l’accès aux verres correcteurs, la loi Macron propose de pouvoir acheter des lunettes sans ordonnance en cours de validité. Cela permettrait aux plus défavorisés d’économiser une consultation spécialisée et de réduire les délais.

Macron et les mutuelles

De là, le pont direct avec les mutuelles. Macron propose, toujours concernant l’optique, d’imposer aux opticiens une transparence totale en ce qui concerne les remboursements et la part mutuelle.

L’impact de la loi sur le public en matière de santé

Le public va directement trinquer en matière de santé avec la loi Macron. En effet, la loi Evin qui protégeait le public contre la publicité relative à l’alcool, va être sévèrement assouplie. Sous couvert de l’apologie d’une région ou d’une mise en avant du patrimoine culturel, Macron souhaite autoriser les publicités pour l’alcool à condition qu’elles vantent une région de France. Il reste encore à mettre en action l’un des points de cette loi qui concerne l’ouverture totale au dialogue social. Il est à prévoir que la mise en place d’une telle loi ne va pas s’avérer facile à moins d’un bras de fer avec les syndicats.

Pour plus d'information, rendez-vous sur le site du gouvernement.

Publié le 30/09/2015
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement