Dépassements d’honoraires – Pression accrue sur les mutuelles

La Mutualité Française dénonce l’ultimatum

Décidément, la rentrée politique du gouvernement donne lieu à de belles empoignades entre un exécutif en quête de ressources financières et les mutuelles santé, soucieuses de défendre ses intérêts et de celui des assurés sociaux. Après la hausse des cotisations annoncées par le gouvernement, voilà que celui-ci presse les mutuelles santé de signer un accord sur les dépassements d’honoraires des professionnels de santé. Pour rappel, Xavier Bertrand, ministre en charge de la Santé, a demandé aux mutuelles santé de valider l’accord qui stipule que les mutuelles doivent prendre en charge une partie des dépassements d’honoraires, avec comme échéance le 30 septembre 2011.

Face au pressing exercé par le ministère de tutelle sur fond d’ultimatum, ce qui n’est pas du goût des mutuelles santé, il se pourrait qu’un accord ne puisse voir le jour. Pour preuve, la position de la Mutualité Française (600 mutuelles adhérentes) qui déclare, par la voix de son président Etienne Caniard, «on ne contraint pas un partenaire à signer un contrat quand il n'a pas pu examiner les conditions de ce contrat, c'est la situation dans laquelle on nous a mis aujourd'hui», dit-il.

Les mutuelles santé privilégient le débat

Il faut savoir que les dépassements d’honoraires devraient intégrer des praticiens qui ont accepté de réduire leurs honoraires sous la condition d'allègement de leurs charges.

En outre, ceux seraient les complémentaires santé qui rembourseraient aux patients des dépassements plafonnés. Valeur du jour, les mutuelles santé souhaitent de poursuivre les discussions et les débats dans un esprit constructif.

 

Rédigé par R.Alaoui 

Publié le 29/09/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement