Sécurité sociale – Hypothèse de privatisation

Pourquoi privatiser la Sécurité sociale ?

Pour faire face au déficit de la Sécurité sociale, qui ne cesse de s'alourdir depuis plusieurs années, le gouvernement multiplie les propositions.

Une des hypothèses du gouvernement pour réguler les comptes de la Sécurité sociale est de privatiser cette dernière.

Mais cette proposition est vivement critiquée par tous les acteurs de la santé. Car même si ce système fonctionne, il risque de créer des inégalités dans l’accès aux soins.

Les personnes les plus démunies n’auront pas les moyens d’accéder aux soins notamment les soins les plus onéreux.

Sécurité sociale - une privatisation onéreuse

Par ailleurs, la privatisation de la sécurité sociale supposerait des frais supplémentaires. Les frais de gestion de 5,5 % de l'Assurance Maladie viendront s'ajouter au moins 15 % de frais de marketing. Si la sécurité sociale devient privé cela suppose l’obligation de générer des bénéfices.

Aux Etats-Unis, où le système de santé est privatisé, les frais de gestion du système de soins sont de 20 % (assurances privées et système public pour les plus démunis). Alors qu’en France ils sont de 5,5 % (plusieurs régimes publics) et de 2 % au Canada (système unique nationalisé).

La Banque mondiale cherche elle aussi à promouvoir dans les pays du Sud des systèmes de sécurité sociale après l'échec retentissant des privatisations qu'elle a suggéré.

Pour vous permettre un accès aux soins, souscrivez à un contrat de mutuelle. Vous pouvez réaliser un comparatif de mutuelle en ligne gratuitement.

Publié le 20/09/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement