La densité des médecins poursuivi son recul partout en France

L'Ordre des médecins vient de publier la dernière édition de son « Atlas de la démographie médicale » en France et le constat est inquiétant. Alors que la population française progresse, la densité de médecins recule.

Au 1er janvier 2009, la densité des médecins en activité en France métropolitaine s’est établie à 290 pour 100.000 habitants, contre 300 début 2008. Le nombre de médecins en activité régulière connaite une baisse de 2 %.

Densité de médecins – Des disparités selon les régions

La densité de médecins dépend fortement de la régions, certaines régions connaissent une très faible densités de médecins telles que la Picardie suivie par le Centre et la Haute-Normandie.

A l’inverse, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, l'Ile-de-France et le Languedoc-Roussillon bénéficient d'un nombre plus important de médecins.

L'inquiétude de l'Ordre des médecins

D'une manière générale, le nombre de médecins actifs reste insuffisant dans l'ensemble du territoire.

Et, la tendance risque de s'accentuer avec les départs massifs à la retraite. Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) alerte donc les pouvoirs publics afin qu'ils augmentent le nombre d'étudiants admis en deuxième année de médecine.

L'ordre des médecins s'inquiète également de la médecine générale et de certaines spécialités délaissée par les étudiants.

Publié le 09/09/2009
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement