Hausse du forfait hospitalier et baisse du remboursement de certains médicaments

Afin de résorber le déficit de la Sécurité sociale qui devrait atteindre, en raison de la crise, le niveau record de 20 milliards d'euros en 2009, le gouvernement envisage d'augmenter fortement le tarif de l'hospitalisation.

En effet, deux propositions sont envisagées dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (Plfss) qui doit être discuté à l'automne au Parlement.

Il s'agit d'une part d'une hausse du forfait hospitalier et d'autre part d'un déremboursement de médicaments.

Vers une hausse du forfait hospitalier

Pour freiner le dérapage de l'assurance maladie, le gouvernement songe ainsi à une hausse de 25% du forfait hospitalier. Créé en 1983 pour un montant journalier de 3,05 euros, le forfait hospitalier n'a pas augmenté depuis 2007.

Le porte-parole adjoint de l'UMP, Dominique Paillé a ainsi indiqué «Si l'on veut dans les hôpitaux du personnel qualifié, du personnel en nombre suffisant, il faut aussi savoir apporter une petite contribution, un effort particulier pour que l'on puisse l'obtenir».

Vers le déremboursement de médicaments

En outre, une baisse du niveau de remboursement des médicaments dits à "prescription médicale facultative", comme l'aspirine est envisagée pour freiner le dérapage de l'assurance maladie. Le barème de remboursement de ces médicaments pourrait ainsi passer de 35% à 15%.

Pour en savoir plus sur la hausse du forfait hospitalier

Publié le 07/09/2009
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement