Prime de naissance : Divisée par trois en 2015

Le gouvernement a présenté en début de semaine le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015. L’objectif est de réaliser une économie de 3,2 milliards d’euros. Pour cela, de nombreuses prestations vont être diminuées, et plus particulièrement celle de la branche famille.

Le gouvernement attend une économie de 700 millions d’euros sur la branche famille sur les 3,2 milliards prévus au total.

Le cas qui fait polémique aujourd’hui est celui de la prime de naissance qui pourrait être divisée par trois.

Zoom sur la prime de naissance

Cette prime est accordée aux familles au septième mois de grossesse, sous conditions de ressources. Le but est d’aider les familles à préparer l'arrivée de l'enfant. Actuellement, elle s’élève à 923,08 euros pour chaque enfant. Mais pour faire des économies, le gouvernement prévoit de diviser par trois son montant à partir du deuxième enfant

A compter du 1er janvier 2015, la prestation s’élèvera à 308 euros. A elle seule, cette mesure doit permettre une économie de 250 millions d'euros en 2015.

Si cet abaissement de la prime de naissance fait débat, ce n’est pas la seule mesure qui risque d’impacter les prestations familiales. Une diminution des aides à la garde d’enfants et une réforme du congé parental ont aussi été évoquées par le ministère des Finances et des Affaires Sociales.

Ces pistes d’économies seront examinées à partir du mois d'octobre par le Parlement et pourraient donc être modifiées avant leur entrée en vigueur.

Publié le 01/10/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement