Renoncement aux soins médicaux – La France championne d’Europe

29 % de Français se dispensent de soins pour raisons financières

Des Français sont-ils devenus enclins à se soigner ? La crise est-elle responsable de l’éviction de populations en matière de soins ? La cherté de la vie, principale facteur d’exclusion sociale ?

Selon une enquête d’opinion révélée par le titre de presse économique, les Echos, 29 % des Français sondés indiquent avoir déprogrammé ou annulé des soins médicaux pour des raisons financières.

On apprend également que c’est le taux le plus élevé en Europe et que la tendance est à la croissance avec un trend haussier ces dernières années.

En effet, une démarche comparative met en relief qu’en 2010, seulement 23 % des Français avaient déclarés faire l’impasse sur les soins médicaux, faute de moyens financiers et ils étaient 11 %, en 2009.

1 français sur 2 dénonce l’inégalité d’accès aux soins

Dans le détail, le sondage d’opinion met en perspective que les reports et / ou les annulations concernent essentiellement les soins dentaires (12 %) et l’achat de médicaments (6 %).

Autre tendance lourde qui se dégage avec la question posée sur l’accessibilité aux soins médicaux. 51 % des sondés, soit environ 1 Français sur 2, estime que l’égalité d’accès aux soins médicaux n’est pas assuré contre 61 % aux Etats Unis et 67 % en Allemagne.

Autre résultat : en France, 51% des citoyens estiment que l’égalité dans l’accès aux soins n’est pas garantie dans leur pays, contre 61% aux Etats-Unis et 67% en Allemagne.

 

Rédigé par R.Alaoui 

Publié le 10/10/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement