Remboursement des soins – Les français favorables au maintien du niveau de prise en charge

Les français contre une baisse des remboursements

Selon un sondage réalisé par Viavoice pour le Collectif inter associatif sur la santé (Ciss), les français souhaite le maintien d’un bon niveau de remboursement par la Sécurité sociale.

Ainsi, ce sondage apparaît alors que le gouvernement propose une série de mesure visant à réduire le déficit de la Sécurité sociale. Un plan d’économie qui devrait entrainer la baisse des remboursements par l’assurance maladie.

Avec notamment une diminution du taux de remboursement des médicaments dont le service médical est considéré comme modéré qui passerait de 35% à 30%.

Et la hausse du ticket modérateur  – somme qui reste à la charge du patient – de 0,5 point.
 
Les sondés craignent la baisse du niveau de prise en charge par l’Assurance maladie sur leur budget. A la question, quelles sont les priorités du gouvernement, ils sont 43% à répondre spontanément « diminuer les taux de prise en charge ».

Aussi, pour 53% des sondés, « le maintien d’un bon niveau de remboursement doit être la priorité de la réforme du gouvernement ».

Mutuelle – Le meilleur moyen de réaliser des économies

Par ailleurs, la diminution de la prise en charge par l’assurance maladie risque de faire augmenter le prix de mutuelles, entre 8 et 10% en 2011.

Les résultats du sondage montrent ainsi qu’une majorité de Français craint une montée des inégalités par un transfert de charge sur les mutuelles.

Une situation qui apparaît comme source d’inégalités d’accès aux soins pour 73% des Français. 64% des sondés ont conscience que les mutuelles restent un moyen d’obtenir de meilleur remboursement des soins.

Pour trouver facilement la mutuelle qui vous permettra de réaliser d'importante économie, comparez dès à présent plus de 200 garanties santé en ligne.

Publié le 13/10/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement