Réforme de la Sécurité Sociale la branche Santé pour réaliser des économies

Désengagement de l’Assurance maladie en perspective

Si le texte sur la réforme des retraites a été adopté par le Parlement, le dossier «brûlant» sur les sources de financement de la Sécurité sociale sera examiné par les députés, dès mardi 26 octobre 2010.

Ainsi, après les retraites, voilà la santé ! A quoi faut-il s’attendre ? A une nouvelle fournée de mécontentements et de revendications ?

Pour rappel, le déficit de la Sécurité sociale, en 2011, devrait avoisiner les 21 milliards d’euros contre 23 milliards d’euros, cette année.

Selon des professionnels du secteur de la santé, il faut s’attendre à une nouvelle vague de déremboursement sur fond de désengagement de l’Assurance maladie.

La branche Santé pour réduire le déficit de la sécurité sociale

Ce serait la branche Santé de la Sécurité sociale qui aurait été choisie pour réduire le déficit de la Sécurité sociale.

Du côté des mesures annoncées par le gouvernement, il est prévu une hausse de reste à charge pour les patients. Les médicaments remboursés ainsi que certains actes médicaux seront moins pris en charge par l’Assurance maladie.

Les frais de transports médicaux des personnes en affection longue durée sont également menacés d’augmentation.

En clair, il s’agit d’un transfert de charge vers les patients ou vers les organismes complémentaires santé : assurance santé ou mutuelle.

Il faut savoir que ce désengagement va avoir des conséquences directes comme une augmentation des cotisations des mutuelles.

Ce transfert de charge vient s’ajouter à la création d’une taxe de 3,5% sur les contrats solidaires et à une hausse de la contribution au Fonds CMU.

Publié le 27/10/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement