La Mutualité Française refuse de compenser le déremboursement des médicaments

Une centaine de médicaments moins biens remboursées

A partir de janvier, le gouvernement s'appête à moins bien rembourser certains médicaments dont la performance est considérée comme peu importante par la Haute Autorité de Santé (HAS). Ces médicaments seront alors remboursés à hauteur de 15% au lieu de 35%. La Mutualité française refuse alors de prendre en charge le coût de cette mesure.

Sans la compensation des mutuelles, le taux de 15% risque d'être appliqué à 110 médicaments.

Les mutuelles ne rembourseront pas les médicaments remboursés à 15%

La Mutualité française, qui rassemble la majorité des mutuelles, recommande aux mutuelles de ne pas prendre en charge les médicaments dont le remboursement pourrait être porté à 15% par les pouvoirs publics.

La Mutualité Française considère en effet, que ce bas niveau de remboursement de médicaments signifie qu'il n'y a pas de raison que ces médicaments soient pris en charge par la solidarité nationale.

Le président de la mutualité française ajoute que la prise en charge des molécules délaissées par le gouvernement serait répercutée par une hausse des cotisations et que chaque mutuelle restera toutefois libre d’appliquer ou non la consigne.

Partagez cette article

Particulier
Comparez les Mutuelles
pour économiser,
c'est GRATUIT
M. Mme Mlle
Oui   Non
J'accepte de recevoir les offres adaptées à mon profil des partenaires de mutuelle-conseil.com
En cliquant sur « comparez maintenant », j'accepte les conditions d'utilisation