Les cliniques menacent d'une grève illimitée


Un mouvement illimité de cessation d'activité

Le secteur hospitalier privé est opposé au projet de loi santé qui sera examiné début 2015 par l'Assemblée nationale. La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) a appelée ce lundi 17 novembre les cliniques et hôpitaux privés à une grève illimitée, à compter du 5 janvier.

Cela représente 1 100 établissements hospitaliers privés de France. S'il était très suivi, cet appel à la grève pourrait entraîner le report de nombreuses opérations programmées.

Que revendiquent-ils ?


Selon la FHP, le projet de loi santé menacerait les 200 000 emplois des cliniques et hôpitaux privés. Les cliniques privées craignent d'être "exclues" du service public hospitalier redéfini dans le projet, et notamment des urgences.


Aussi, le projet prévoit d’accorder plus de pouvoir aux Autorités régionales de santé (ARS). Notamment celui de réquisitionner du personnel dans les établissements privés, ce qui reviendrait à fermer concrètement des services entiers durant une période définie. Selon la FHP cette réorganisation se fera sur "des critères arbitraires qui excluent d'emblée les cliniques".

 

Publié le 17/11/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement