Sida : guérisons par l’intégration du virus neutralisé dans l'ADN ?


Selon des chercheurs français, de l'Inserm de Créteil et de l'Inserm-Université d'Aix-Marseille et des hôpitaux de Marseille, l'homme serait capable de guérir du VIH en l'intégrant à son ADN.

En effet, deux hommes infectés par le virus du sida (VIH), dont l'un depuis 30 ans, ont guérit grâce à l'intégration de ce rétrovirus dégradé et neutralisé dans leur ADN.

Ces deux patients se présentent comme ayant eu une infection par le VIH sans jamais avoir été malades et n'ont jamais eu de virus détectable dans le sang. Aucun des deux n'a été traité.

Résultats prometteurs dans un traitement préventif contre le sida


"Cette observation représente une piste pour la guérison", explique à l'AFP Didier Raoult, professeur à la faculté de médecine de Marseille, spécialiste des microbes de la Fondation Méditerranée Infection de Marseille.

L'analyse a permis de reconstituer le virus retrouvé dans le génome de ces patients. Les chercheurs ont ainsi pu montrer qu'il était inactivé par un système d'interruptions de l'information délivrée par les gènes du virus. Ce système, dit de "codon-stop", marque la fin de la traduction d'un gène en protéine. Le virus est ainsi devenu incapable de se multiplier mais reste présent à l'intérieur de l'ADN des patients. Pour en savoir plus : Article du nouvelobs

 

Publié le 04/11/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement