Santé des détenus : Accès aux soins pour tous

Le plan d’action des ministres de la Santé et de la Justice

Comment améliorer la prise en charge médicale des prisonniers, telles sont aujourd’hui les priorités des départements ministériels de Roselyne Bachelot et de Michèle Alliot-Marie qui ont présenté récemment un plan d’action stratégique pour la période 2010-2014.

Parmi les mesures phares de ce plan d’action, l’effort portera notamment sur la prévention santé et la formation des surveillants de prison.

Chaque établissement pénitentiaire sera aussi doté de kits anti-suicide qui comprennent notamment des pyjamas en papier à usage unique, des matelas anti-feu, etc.

La santé pour tous, sans discrimination

Par ailleurs, les deux ministères ont également constaté que certaines maladies constatées chez les prisonniers, comme l’infection au VIH, l’hépatite C, ou encore la turberculose, nécessitaient une approche commune.

De même, 55 % des personnes qui arrivent en détention souffrent de troubles psychiques. Ce plan d’action, qui comprend notamment 18 mesures et 40 actions concrètes, a finalement pour but de permettre aux prisonniers de se réapproprier leur santé.

Les personnes incarcérées doivent ainsi bénéficier de la même qualité de soin que le reste de la population. Un rapport d’évaluation sur la mise en place de ce plan stratégique sera établi dans le courant du mois de janvier 2011.

 

Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement