Santé – 900 accidents médicaux au quotidien recensés en France

20 % sont associés à des médicaments

La deuxième enquête nationale sur les évènements indésirables graves liés aux soins, évitable ou pas, vient de rendre son «diagnostic».

En matière de méthodologie, il faut savoir que l’étude a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif d’établissements de soins aigus (publics / privés), incluant 8 269 patients.

On y apprend que 900 accidents médicaux se produisent quotidiennement, en moyenne, dans les hôpitaux et clinique de l’hexagone. Dont 400 sont considérés comme «évitables».

Chaque année, entre 275.000 et 395.000 «événements indésirables graves»  surviendraient dans les hôpitaux et les cliniques, dont 95.000 à 180.000 «évitables», selon l’étude.

Défaillances humaines des professionnels

A cela s’ajoutent 330.000 à 490.000 admissions causées par un évènement indésirable grave.

Il faut noter que 20% des évènements indésirables graves «évitables» survenus à l’hôpital ou en clinique sont associés à des médicaments.

L’enquête met également l’accent sur les actes «invasifs» (pose de sonde) et chirurgicaux. Il serait à l’origine du plus grand nombre d’incidents.

Comme en 2004 (1ère enquête nationale), l’étude pointe des défaillances humaines des professionnels.

Moins souvent en lien avec des défauts de connaissance qu’avec des conditions de travail dégradées, «une supervision insuffisante des collaborateurs» ou encore une «mauvaise organisation» ou un «déficit de communication entre professionnels», note le Dr Michel.

Publié le 26/11/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement