Médicaments génériques des inégalités départementales

Les pharmaciens des Hauts de Seine sensibilisés

Le taux de médicaments génériques délivrés est de 78% en moyenne sur l’ensemble du territoire.

Cependant, sur les 96 départements, certains sont à la traîne. Et c’est le département le «plus riche de France», à savoir celui des Hauts de Seine, qui fait office de «mauvais élève» en la matière.

Le taux de générique délivré sur le département des Hauts de Seine est de 73 %.

Selon la Caisse primaire d’assurance maladie du 92, les personnes âgées, les femmes et les bénéficiaires de la CMU sont  les plus réfractaires aux médicaments équivalents aux médicaments de marque.

La réaction de la Caisse primaire d’assurance maladie des Hauts-de-Seine ne s’est pas fait attendre.

Elle vient d’adresser un mail à tous les pharmaciens du département pour les inciter à fournir aux patients des médicaments génériques.

Vers la promotion des médicaments génériques

La CPAM 92 a prévu de s’adresser aux 8 000 assurés du département, d’ici la fin de l’année.

Ils recevront un courrier d’information qui aura vocation à faire la «promo» des médicaments génériques.

Mot d’ordre ? Vanter les mérites des médicaments génériques et distiller comme message que  les principes actifs sont  identiques à ceux des médicaments initiaux. Avec l’avantage d’être moins cher.

Et que la consommation de médicaments génériques permettra à la Caisse primaire d’assurance maladie de faire des économies et par ricochet de réduire le déficit de la Sécurité Sociale.

Pour trouver une mutuelle qui prend en charge vos médicaments, réalisez un comparatif de mutuelles en ligne.

Publié le 15/11/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement