Quatre médecines douces évaluées par l'Académie de médecine

Les bénéfices santé de l'acupuncture, l'ostéopathie, l'hypnose et le tai-chi

L’Académie nationale de médecine a publié le 5 mars un rapport évaluant quatre médecines douces : l'acupuncture, l'ostéopathie, l'hypnose et le tai-chi. Selon ce rapport, ces pratiques seraient bénéfiques pour soigner certaines douleurs ou pour limiter les effets secondaires d’un traitement. Ces quatre méthodes de soins pourront désormais faire leur entrée dans les hôpitaux.

Pour plus de clarté pour le public, L'Académie de Médecine préfère parler de “thérapies complémentaires” plutôt que de médecines douces, s’agissant de pratiques ne constituant pas de médecine à elles seules mais arrivant en complément de la médecine classique.

En effet, l’Académie insiste pour que ces approches ne soient envisagées qu'après le diagnostic d'un médecin.

Médecine douce : quels remboursements de ces pratiques ?

Malgré la mise en lumière de leurs bénéfices, ces méthodes de soins ne sont pas toujours remboursées par la Sécurité Sociale.
L’Acupuncture est remboursée par la Sécurité sociale uniquement lorsqu’elle est pratiquée par un médecin conventionné. L’hypnose, l’ostéopathie et le Tai-chi ne sont pas jamais remboursés par la Sécurité Sociale.

Pour le remboursement de certaines médecines douces, la seule solution reste la prise en charge de la part de la mutuelle santé. En effet, certaines complémentaires santé proposent le remboursement de certaines médecines douces. Vous pouvez vérifier sur le tableau de garanties les pratiques prises en charge. Le remboursement se fait la plupart du temps sous forme de forfait. Vous pouvez retrouver sur notre comparateur de mutuelles, toutes les garanties proposant un forfait médecine douce.

Publié le 27/03/2013
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement