La généralisation de la complémentaire santé menace la Sécurité sociale ?

Les Mutualistes se mobilisent le 5 mars 2013 pour défendre la Sécurité sociale

L’article 1 de l’accord national interprofessionnel ANI généralise la complémentaire santé à tous les salariés d’ici le 1er janvier 2013. A première vue, cela apparait comme une véritable avancée sociale. Toutefois, cet accord met sur la réserve le mouvement mutualiste.

Pour les mutualistes, les contrats collectifs ont participé au recul de la Sécurité Sociale en étant exonérés de cotisations sociales et en accentuant les transferts de charges du régime obligatoire vers les organismes du complémentaire.

Les Mutuelles de France  ajoutent qu’« aujourd’hui, les contrats collectifs bénéficient de 4,3 milliards d’euros d’exonérations sociales et fiscales qui entament les finances de la Sécurité sociale et qui l’affaiblissent. Leur généralisation, qui coûtera 2,5 milliards d’euros supplémentaires à la collectivité, va amplifier ce phénomène ».

Les organisations syndicales appellent à la grève

Le projet de loi sera présenté en conseil des ministres ce mercredi 6 mars. De leur côté, les confédérations CGT et FO ont refusé de signer cet accord et  s’opposent à l'accord interprofessionnel.

Elles appellent ensemble, à l’action dans toute la France le 5 mars par des rassemblements, des manifestations et des arrêts de travail.


Publié le 05/03/2013
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement