Santé – Un nouveau scandale… de prothèses !

Les prothèses de hanche ASR seraient défectueuses

Le scandale des prothèses mammaires PIP vient à peine d’éclater au grand jour qu’un nouveau scandale point à nouveau à l’horizon. Selon le journal français Le Figaro, qui a publié un article sur cette affaire, les prothèses de hanches ASR qui ont été fabriquées par Depuy Orthopaedics, la filiale du géant américain Johnson & Johnson, seraient défectueuses et toxiques.

Ces prothèses de hanches qui mettent en contact deux parties métalliques libéreraient ainsi dans les organismes des ions métalliques qui pourraient avoir de graves conséquences sur la santé des patients. Des centaines de milliers de personnes auraient ainsi « bénéficié » de ces prothèses au cours des dernières années.

Prothèses ARS : des métaux toxiques dans les organismes

Pour l’heure, c’est toujours l’incertitude qui prévaut quant à la défectuosité de ces prothèses et surtout concernant les métaux toxiques qu’elles seraient susceptibles de libérer dans les organismes. Mais il n’y a sans doute pas de fumée sans feu. En 2009, ces prothèses ARS avaient déjà été retirées des marchés australien et américain.

Plus révélateur encore de la faute commise par la filiale de Johnson & Johnson, trois milliards de dollars auraient été provisionnés par la société américaine en vue de soutenir les éventuels procès à venir. Une telle précaution pourrait confirmer le fait que le groupe américain redoute les conclusions de cette affaire.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 02/03/2012
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement