Lutte contre le tabagisme – Augmentons les prix !

Tabac : vers une prise en charge des substituts ?

La lutte contre le tabagisme n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre. Même si au cours des deux dernières décennies, le prix du paquet de cigarettes n’a pas dissuadé les Français de consommer du tabac, il se pourrait qu’une augmentation de 10% du prix de vente ait des effets bénéfiques sur la consommation. C’est en tout cas ce qu’estime le Haut Conseil de la Santé Publique qui préconise une augmentation progressive et continue du prix de vente des cigarettes en France.

Inquiet de la hausse du tabagisme notamment chez les jeunes, le HCSP recommande ainsi d’augmenter d’au moins 10% le prix de vente des cigarettes, des cigares, tabacs à rouler, tabacs à pipe, etc. Cette augmentation pourrait engendrer une baisse des ventes de l’ordre de 3 à 4%. Il faut dire aussi que le tabagisme  et ses conséquences sur la santé coûteraient quelques 47 milliards d’euros par an à la santé publique.

Substituts au tabac : à quand la prise en charge ?

Outre l’augmentation de 10% des prix de vente des produits, le Haut Conseil de la Santé Publique préconise aussi une prise en charge des produits de substitution au tabac. La prise en charge partielle de certains substituts à la nicotine qui s’établit depuis 2007 à 50 euros par an et par personne, paraît insuffisante.

Le HCSP affirme ainsi que de nombreuses personnes ont aujourd’hui tendance à rechuter et qu’elles ont besoin de plusieurs tentatives pour arrêter leur consommation de tabac. Cette prise en charge plus substantielle des palliatifs au tabac s’avère aujourd’hui essentielle car ce sont les populations les plus défavorisées qui sont le plus exposées au tabagisme.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 12/03/2012
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement