Santé – Le succès de la médecine esthétique

La médecine esthétique est très sollicitée

hospitalisation

Avec l’acide hyaluronique (AH),  la médecine esthétique connaît une croissance économique sans précédent dans le secteur du rajeunissement.

En effet, les nouveaux acides hyaluroniques, connues sous le nom de «fillers» (seringues à injecter sous la peau), permettent de cibler  les zones du visage et de rajeunir de cinq à dix ans, en une séance.

Ces gels plus ou moins visqueux, tonifient et estompent rides et ridules.

Il faut savoir que le médecin peut avoir recours à plusieurs types de produits selon les zones à traiter et les effets recherchés.

A noter qu’avec l’aide d’une seringue, comme outil de sculpture, on remodèle un visage à petites touches d’injections, plus ou moins profondes.

Le médecin esthétique injecte selon des schémas précise pour reconstituer la charpente du visage, tracter la peau vers le haut et combler creux et rides profondes.

La séance se poursuit par des injections à fleur de peau avec des acides fluides pour estomper les fines ridules du contour des lèvres et des yeux.

Chirurgie esthétique : Demande en hausse et prix à la baisse

La médecine esthétique est aujourd’hui à la portée de toutes les femmes des différentes couches sociales.

Chaque année, en France, la demande est en hausse de 10 %  et ce «marché» représente 25 millions d’euros.

Si le coût de la seringue est resté stable, les médecins et les cliniques esthétiques ont baissé leurs tarifs et proposent des facilités de paiement.

Alors que le rajeunissement par injection est devenu aujourd’hui un acte courant, on observe l’arrivée en masse des hommes.

hospitalisation

 

Publié le 03/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement