Santé – La nanotechnologie dans la lutte anti-cancer

Des nanodiamants efficace contre le cancer du sein

Une équipe américaine de chercheurs biologistes de l'Université d'Evanston dans l'Illinois vient de publier les premiers résultats sur une expérience menée sur des souris atteintes de cancer qui ont été soignées avec une molécule de doxorubicine.

Les chercheurs ont ainsi associé à cette molécule des particules de carbone, des nanodiamants, qui se sont avérés efficaces dans le traitement du cancer.

L'avantage de l'utilisation des nanodiamants réside dans le fait qu'ils circulent plus facilement à travers le corps et les membranes cellulaires.

En cas de chimiorésistance, le traitement à l'aide de ces particules de carbone s'avère donc être une solution efficace.

Un atout dans la lutte contre le cancer

Avec ces nanodiamants, l'utilisation d'un médicament anti-cancéreux pourrait être dix fois plus efficace.

Circulant facilement dans le corps et à travers les cellules, les nanodiamants transportent ainsi le médicament jusqu'à la cellule cancéreuse qui a ainsi plus de chance d'être traitée.

Le médicament reste aussi dix fois plus longtemps dans le sang, ce qui augmente évidemment l'efficacité du traitement.

Cette révolution technologique ouvre aujourd'hui de réelles perspectives à la lutte contre le cancer, notamment le cancer du sein.

Publié le 21/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement