Santé – Chirurgie esthétique n’est pas chirurgie réparatrice

Chirurgie réparatrice : la chasse aux gaspillages

L’Assurance Maladie part en guerre contre les abus en matière de chirurgie esthétique.

Entre les arrêts de travail, les fausses prescriptions médicales, et les prises en charges frauduleuses, l’Etat français entend assainir le secteur de la chirurgie esthétique.

Si en règle générale, les dépenses de Santé sont prises en charge à 100 % dans le cas d’actes de chirurgie réparatrice, il en va tout autrement lorsqu’on a recours à la chirurgie esthétique.

De nombreux patients ont ainsi, avec la complicité de certains professionnels de la santé, à « transformer » un acte de chirurgie esthétique en acte de chirurgie réparatrice.

En 2010, l’Assurance Maladie a pu ainsi récupérer 24 millions d’euros grâce à un renforcement des contrôles.

Au total, ce sont près de 424 millions d’euros qui ont été économisés entre 2006 et 2008.

Chirurgie esthétique ou réparatrice, ce n’est pas le même remboursement !

Si les actes de chirurgie réparatrice sont généralement remboursés à 100 %, ce n’est pas le cas pour la chirurgie esthétique qui est généralement totalement à la charge du patient.

Refaire son nez n’est donc pas pris en charge par l’Assurance Maladie. En revanche, éliminer un « bec-de-lièvre » est remboursé.

De même, une reconstruction mammaire n’est pas remboursée si elle a un objectif purement esthétique.

En revanche, dans le cas d’une ablation du sein après un cancer, l’Assurance Maladie prend en charge les dépenses de santé.

Dans tous les cas de figures, il vaut mieux ainsi définir précisément la nature des actes chirurgicaux avec votre médecin.

Ce dernier soumettra ensuite ses conclusions au médecin conseil de l’Assurance Maladie qui confirmera ou infirmera la prise en charge dans un délai de quinze jours.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 23/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement