Maladies coronaires – 13 gênes en occasionneraient le risque

Maladie du cœur, 1ère cause de décès au monde

maladies

Selon une étude menée par une centaine de chercheurs européens, américains et canadiens 13 gênes amplifieraient le risque de maladies coronaires.

Les maladies du cœur constituent la première cause de décès dans le monde.

C’est à l’issue de 14 nouvelles études sur l’ADN que les 167 chercheurs sont arrivés à la conclusion que 13 gènes seraient susceptibles de provoquer les maladies cardiaques.

A noter que les recherches ont porté sur 140 000 personnes résidents sur le continent européen.

Il faut également savoir que l’étude a tenu compte des antécédents, athérosclérose, accumulation de graisse artérielle et la prévalence des risques de maladies du cœur dans les familles.

Au regard des résultats, on note que le nombre de gènes propices aux risques de maladies du cœur a atteint le double répertorié jusqu’à présent.

Frais de santé onéreux

Pour rappel, les accidents cardiaques sont le fruit d’une mauvaise hygiène de vie, (tabagisme, alcool, manque d’activité physique) et la génétique.

En France, le vieillissement de la population serait l’une des raisons des maladies du coeur.

Si la chirurgie permet de limiter l’ampleur de la maladie, il n’en reste pas moins que  les compléments médicamenteux restent chers.

Si la sécurité sociale assure une prise en charge convenable pour ces maladies, il est conseillé de souscrire une assurance santé ou une complémentaire santé afin de dispenser, compenser, les frais de santé, particulièrement onéreux.

vieillissement de la population

Publié le 08/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement