Hôpital – La facture augmente

Les assurés supportent l’augmentation des charges

Après avoir décidé de porter le seuil d’application du remboursement du tarif hospitalier à 120 euros, au lieu de 91 euros, une autre mauvaise nouvelle guette les personnes hospitalisées.

La chambre individuelle à l’hôpital peut être facturée au patient, quand bien même il ne passe pas la nuit en hospitalisation.

Cette mesure qui est aujourd’hui dénoncé par la Mutualité Française a ainsi fait l’objet d’un décret en date du 28 février.

Selon le ministère de la Santé, cette mesure a pour but d’inciter les hôpitaux à opter pour des soins ambulatoires.

Les assurés passent à la caisse

Si les professionnels de la santé, et notamment les patrons de clinique et d’hôpitaux, craignent que cette mesure ne leur fasse perdre 10 à 15% de recettes par an, l’Etat y retrouve certainement son compte.

D’autant que les assurés devront contribuer de manière plus significative à la lutte contre le déficit de la Sécurité Sociale.

Outre l’augmentation du forfait hospitalier, l’assuré devra également faire face à une augmentation de ses cotisations chez les complémentaires santé qui ont également revu leurs tarifs à la hausse.

Publié le 16/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement