Dépistage – Nouvel amendement pour la trisomie 21

Les médecins peuvent imposer un dépistage pré-natal

L'article 9 de la loi sur la bioéthique permet aujourd'hui aux femmes enceintes de réclamer un test pré-natal pour dépister une trisomie 21.

Toutefois, un amendement présenté le mois dernier par le rapporteur UMP, Jean Léonetti, pourrait donner plus de pouvoir aux médecins.

En effet, ces derniers pourraient ainsi ordonner ce dépistage systématique en cas de doute ou si les conditions médicales le nécessitent.

Cet amendement ne fait évidemment pas l'unanimité.

Beaucoup de voix s’élèvent, notamment chez les gynécologues et les sages-femmes, pour dénoncer un amendement discriminatoire et dangereux pour les femmes.

Le dépistage pré-natal en question

Ce débat relance la polémique sur le fait ou non d'informer la future maman sur les risques encourus par son fœtus.

Certains estiment que même si le médecin a le devoir d'informer sa patiente, cette dernière a lui aussi le droit d'être tenu informé sur son état de santé ou celui de son futur enfant.

L'accès à l'examen pré-natal ne devrait donc pas être seulement décidé par le corps médical.

Cet amendement concernant le dépistage de la trisomie 21 peut en effet s'appliquer à bien d'autres examens prénataux.

Publié le 21/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement