Cancer – L'alcool en accroît le risque de 168 %

10,8 % des cancers chez l’homme dus à l’alcool

Selon des études  récentes, il n'y a pas de consommation d'alcool sans risque de cancer.

On apprend que boire un verre de vin par jour majore ce risque de 9 % à 168 % selon la localisation.

Des recommandations, basées sur un rapport international de 2007 (sur la base 7 000 enquêtes scientifiques) insistent sur le lien entre alcool et cancer.

Environ 10,8 % des cancers chez l'homme et 4,5 % chez la femme sont dus à l'alcool.

Il faut savoir que dans les années 1990, on estimait que cette boisson était bénéfique pour la santé à petites doses.

Il en est autrement actuellement.

En effet, les risques liés aux faibles doses d'ondes électromagnétiques, de dioxine, de radioactivité font l'objet de débats et d'inquiétudes.

Le risque de cancer lié à la consommation d'un verre ou deux de vin, par jour, ne fait l'objet d'aucune controverse.

168 % d’augmentation de cancers

Pour preuve, même les «bienfaits» du vin sur le cœur commencent à être contestés.

Les boissons alcoolisées sont désormais associées à l’augmentation des cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, de l'œsophage, du côlon-rectum, du sein et du foie.

Et le danger s'accroît avec la dose.

En clair,  consommer un verre d'alcool par jour augmente de 168 % le risque de cancer de la bouche, du pharynx et du larynx, de 28 % le risque de cancer de l'œsophage, de 10 % celui du sein et de 9 % celui du côlon.

 

Rédigé par R.Alaoui

Publié le 28/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement