Cancer colorectal –  Prévention et sensibilisation

3ème cancer le plus développé en 2010

prévention santé

Pour la 4ème année consécutive, le mois de mars sera synonyme de mobilisation contre le cancer colorectal.

Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum.

Il est estimé que 60 à 80% des cancers colorectaux se développent à partir d’une tumeur bénigne, appelée polype ou adénome. Avec le temps, certains adénomes peuvent grossir et dégénérer.

Qu’en est-il de la situation en France ?

On a observé 40 000 nouveaux cas pour l’année 2010, soit le 3ème cancer le plus développé après celui de la prostate, 71 500 nouveaux cas et le cancer du sein (52 500 nouveaux cas).

Il faut savoir que 53% des cancers du côlon-rectum surviennent chez l’homme. En outre, le cancer colorectal constitue la 2ème cause de décès en France avec environ 17 400 décès, en 2010.

Dépistage, meilleur moyen d’agir face au(x) cancer(s)

Pour information, la 1ère cause de décès par cancer, dans l’hexagone, c’est le cancer du poumon.

Le dépistage représente un moyen de lutte contre le cancer colorectal grâce au dépistage.

Ce qui permet de détecter des adénomes avant qu’ils n’évoluent vers un cancer ou de diagnostiquer la maladie à un stade très précoce de son développement.

Le bénéfice du diagnostic précoce est particulièrement important pour le cancer colorectal.

En effet, s’il est détecté à un stade précoce, le taux de survie dépasse 90%, à cinq ans après le diagnostic.

Publié le 03/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement