Anxiété – Des médicaments à l’étude

1 / 4 de la population exposée durant sa vie

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Standford, il existerait des structures capables à la fois de créer l'anxiété et de l'inhiber.

Une avancée de taille car plus du quart de la population souffre d'anxiété tout au long de sa vie.

Pour rappel, un individu est stressé lorsqu'il est pénétré par des influences de son environnement mental ou extérieur.

Les changements du milieu interne ou externe peut entraîner des changements d'ordre physiologique.

On peut ajouter que lorsque les personnes sont soumises à des problèmes à répétition, elles finissent pas sombrer dans la dépression.

Des substances chimiques vont alors faire défaut au sein même du cerveau, ce qui explique la perte de tout plaisir et joie de vivre.

Dès lors, un traitement médical s'impose naturellement.

A noter que ces structures, situées au niveau des tempes, sont constituées d'un noyau central et d'un basal.

Les chercheurs ont ainsi injecté à des rats des protéines provenant d'algues qui vivent au fond de l'eau et qui utilisent la lumière pour créer de l'énergie.

Les rats ont alors été soumis à des tests pour évaluer leur degré d'anxiété.

Des médicaments spécifiques au traitement de l'anxiété

Alors que ces animaux ont peur de la lumière, seuls les moins anxieux ont surmonté leur crainte.

Dès lors, qu’en est-il pour l’homme ?

Cela permet de mieux comprendre pourquoi certains patients traités avec des antidépresseurs n'en tirent aucun bénéfice. 

On apprend que les chercheurs plancheraient pour mettre au point des médicaments spécifiques au traitement de l'anxiété.

Publié le 15/03/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement