Sécurité Sociale Le déficit s'améliore

Légère amélioration de la situation financière de l'assurance maladie

Réuni cette semaine en Conseil des ministres, le gouvernement français s'est penché sur le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour l'année 2011 et a pu ainsi constater que le déficit de la Sécurité Sociale a été ramené de 20,9 milliards d'euros à 19,3 milliards. Cette amélioration serait due principalement à la consolidation de la croissance économique.

Plus de travail entrainant plus de salariés, les cotisations de la masse salariale augmentent et dopent les recettes de la Sécurité Sociale. Parallèlement, les dépenses ont aussi augmentées, notamment pour la couverture de la branche vieillesse. L'impact de l'inflation qui a augmenté de 0,3 points en quelques mois va également peser sur les comptes de la Sécurité Sociale.

Sécurité Sociale : le gouvernement satisfait

La disposition centrale de ce projet de loi concernant le financement de la Sécurité Sociale réside dans la mise en place dès cette année d'une prime pour les salariés des entreprises de plus de 50 personnes. Cette disposition, après discussions avec les partenaires sociaux, s'appliquera dans les entreprises dans lesquelles les dividendes distribués aux actionnaires ont augmenté par rapport à la moyenne des deux années précédentes.

Ce principe d'équité permettra ainsi aux salariés de bénéficier des décisions prises en faveur des actionnaires", a souligné François Baroin, ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, porte-parole du Gouvernement, qui n'a pas caché sa satisfaction concernant l'amélioration du "trou" de la Sécurité Sociale.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 26/05/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement