Mutuelle – Place et rôle dans le circuit de santé

Mutuelle : Remboursements de médicaments, mode d’emploi

A quel moment les mutuelles et complémentaires santé  interviennent ?

Tout d’abord, elles assurent un complément sur les médicaments remboursés par la Sécurité sociale.

Les compléments santé assurés par les mutuelles constituent plus de 30 % du chiffre d’affaire des pharmacies. Modèle économique oblige, l’Etat met tout en œuvre pour que le remboursement en pharmacie se fasse sur des médicaments à faible bénéfice thérapeutique.

En clair pour des traitements de maladies moindres à savoir bénignes. A noter que des pharmaciens délivrent des également des médicaments non sujets au remboursement.

Délivré sur ordonnance, il s’agit de pilule contraceptive ou de produits dermatologiques.

Reste que face à la vague de déremboursement initié par l’Assurance maladie de certains médicaments, il y a de plus en plus de mutuelles qui prennent en charge une partie des dépenses engagés par le patient. Il est bon de savoir que dans ce cas précis, la prise en charge par la mutuelle est spécifiée.

Patient non couvert par une mutuelle

En ce quoi concerne les bénéficiaires du tiers payant, le pharmacien exige systématiquement de présenter la carte vitale mais également la carte mutuelle.

Il faut avoir à l’esprit qu’un pharmacien qui pratique le tiers payant pour un patient non couvert par une mutuelle se verra pénaliser via un impayé. En clair, pour se faire rembourser ses médicaments, que ce soit par la Sécurité  sociale, une mutuelle, ou les deux à fois, il faut nécessairement se rendre dans une pharmacie. 

Pour rappel, en France, il existe une législation qui interdit la vente de médicaments en dehors des pharmacies mais pas la commercialisation de produits de parapharmacie sur Internet.

 

Rédigé par R.Alaoui

Publié le 06/05/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement