Hôpital public – Le débat s’amplifie autour du coût de l'accès à la santé

Hôpital public – L’accès à la santé coûte de plus en plus cher

Plusieurs suppléments instaurés récemment à l'hôpital ont été pointés du doigt.

Il s’agit notamment du forfait à 18 euros par jour, du ticket modérateur de 20% sur les actes inférieurs à 120 euros au lieu de 90 euros ainsi que de la facturation de chambre individuelle en ambulatoire (sans nuit d’hospitalisation)'.

Bien que le ministre de la Santé Xavier Bertrand avoue qu’il y a bien une augmentation des tarifs hospitaliers, selon lui, il ne s’agit pas d'une dégradation à ce niveau.

Lors d’une conférence de presse tenue le 2 mai, le ministre de la Santé a déclaré que "les complémentaires santé les prennent en charge. Or jamais autant de Français n’en ont disposées: 94% de la population en bénéficient."

Mutuelle pas chère : La majorité des français optent pour des complémentaires santé économiques

De sa part, le président de la Mutualité française, estime que malgré un nombre grandissant de Français bénéficiant d’une couverture mutuelle, il ne faut pas négliger le fait que beaucoup d’entre eux optent pour des contrats mutuelle dits économiques avec garanties  minimales.

Le président la Mutualité française qualifie ces contrats mutuelle santé, ne couvrant pas les dépassements d'honoraire des médecins à l'hôpital, de 'coupe-file'.

Il a ainsi déclaré qu‘il s'agit d'un sujet majeur, moins en nombre de praticiens qu'en montant. C’est inadmissible. Il faut arrêter ce dérapage, sinon les problèmes d’accès aux soins se multiplieront '.

 

Rédigé par F.Boumnadel

Publié le 06/05/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement