Franchise hospitalière – Les effets de son application 

20 % d’augmentation pour un acte médical de 100 euros

Depuis le mois de mars 2011, la participation forfaitaire de 18 euros est de mise pour tous actes hospitaliers supérieurs à 120 euros contre 91 euros auparavant.

Ce qui a pour conséquence directe d’augmenter la contribution des assurés sociaux. En clair, la facture sera plus salée pour les actes médicaux dont le montant se situe entre 91 et 120 euros.

Exemple concret pour mieux comprendre et appréhender ce qui a changé. Pour un acte médical de 100 euros, qu’en est-il ? Jusqu’à lors, avec un seuil à 91 euros, l’assuré était pris en charge à 100 %, moins la franchise de 18 euros.

Patients sans complémentaire santé

Aujourd’hui, avec un seuil hissé à 120 euros, l’assuré doit payer 20 euros (soit 20 %), plus la franchise de 18 euros.

A noter que cela est dû à l’application d’une série de mesures destinées à réduire le déficit de la Sécurité sociale et s’inscrit dans la loi de financement de la Sécurité Sociale pour l’année 2011.

Du coup, les patients n’ayant pas de complémentaire santé pourraient fortement ressentir le rehaussement du forfait hospitalier. En effet, ils devront mettre la main à la poche.


Rédigé par R.Alaoui  

Publié le 05/05/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement