Assurance Auto – Que faire en cas de litige ?

Médiation ou contre-expertise, comment gérer un accident auto

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2009 le nombre de recours en médiation a enregistré une hausse de 17% par rapport à l'année précédente. Parallèlement la Fédération Française des Sociétés d'Assurance a constaté que l'assuré refuse généralement de faire appel à la contre-expertise même s'il n'est pas d'accord avec les conclusions du rapport fourni par l'expert de l'assurance.

Le recours à un médiateur a donc pour objectif de résoudre les conflits qui pourraient naître entre l'assuré et son assureur, et c'est souvent la dernière solution adoptée par l'assuré pour éviter de se voir infliger un malus sur son contrat d'assurance auto.

Contre-expertise ou médiation, que choisir ?

Il faut tout d'abord savoir que les frais de contre-expertise sont à la charge de l'assuré sauf si l'assuré a souscrit une garantie qui inclut la prise en charge de ces honoraires auprès de son assureur. Ensuite, il faut encore que cette contre-expertise vous donne raison.

Dans le cas du recours à un médiateur, les assurés sont généralement mieux servis. 41% des décisions prises par le médiateur sont en règle générale favorable à la personne qui pose la réclamation. Pour conclure, sachez aussi que le recours au médiateur se fait en majorité dans les litiges portant sur l'assurance automobile. L'assurance habitation arrive en deuxième position.

 

Rédigé par K.Dronet 

Publié le 23/05/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement