Assurance maladie –  l’objectif des dépenses santé fixé pour 2011 et 2012

Des objectifs de dépenses d’Assurance maladie à ne pas dépasser

Les objectifs en terme de progression des dépenses de l’Assurance maladie pour 2011 et 2012 viennent d’être fixés par le chef de l’Etat. Ils seront respectivement de 2,9% et 2,8%, soit en baisse par rapport à 2009 et 2010.

Le chef de l’Etat a décidé "d’infléchir" les dépenses de la Sécurité sociale et de renforcer leur contrôle.

En 2010, il ne faudra pas qu’elles augmentent de plus de 3% sous peine de transgresser l’Objectif national de dépenses de l’Assurance maladie (Ondam) fixé pour cette année.

Le président de la République s’avance et annonce d’ors et déjà que l’objectif des dépenses d’assurance maladie de 2010 sera atteint.

Pour mener à bien ce projet, le Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses de l’Assurance maladie (Cadam) est chargé de mettre en garde le gouvernement dès lors que l’Ondam risque d’être dépassé de plus de 0,75% de son objectif initial.

Le système de protection sociale en danger ?

L’enjeu est de taille puisque si les déficits de l’Assurance maladie ne diminuent pas, le système de protection sociale à la française risque d’imploser.

En 2009, le déficit du régime général de la Sécurité sociale était de 29,2Mds d’euros et devrait dépasser les 30Mds d’euros en 2010.

Pour tenter de freiner le creusement des déficits et donc de la dette de l’Assurance maladie, l’État fixe, de manière rigoureuse, le niveau annuel des dépenses à ne pas dépasser.

Publié le 25/05/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement